Dès ce week-end, quatre agents de police viendront prêter main forte aux gardes-côtes afin de sensibiliser les touristes et résidents aux règles sanitaires en vigueur sur la plage.

Ils seront assistés dans leur mission par une équipe d'étudiants jobistes qui orientera la foule en vue de respecter au mieux la distanciation physique aux endroits les plus fréquentés, comme les parkings, la digue, les rues commerçantes ou encore la gare.

Selon l'affluence, de 50 à 100 étudiants seront mobilisés.

Les sauveteurs à la Côte peuvent utiliser des ballons de ventilation

La crise sanitaire provoquée par le nouveau coronavirus avait semé la confusion: les sauveteurs auront-ils le droit d'utiliser un ballon de ventilation lorsqu'ils portent secours à une personne noyée? L'incertitude régnait depuis plusieurs jours.

Le Covid-19 empêche de pratiquer le bouche-à-bouche et le service de secours de la Côte s'était procuré ces fameux ballons pour pouvoir ventiler les noyés si nécessaire. Mais selon la loi, l'utilisation de ce matériel est une procédure médicale qui ne peut être effectuée que par des prestataires de soins qualifiés, ce qui n'est pas le cas des sauveteurs. "Le Code pénal contient une obligation de porter assistance à une personne en danger et nos sauveteurs côtiers pourront y faire appel cet été", a clarifié la ministre De Block. "Nous pouvons désormais lancer la saison le 27 juin pleinement préparés et en toute sécurité", se réjouit le service de secours côtier.

Dès ce week-end, quatre agents de police viendront prêter main forte aux gardes-côtes afin de sensibiliser les touristes et résidents aux règles sanitaires en vigueur sur la plage. Ils seront assistés dans leur mission par une équipe d'étudiants jobistes qui orientera la foule en vue de respecter au mieux la distanciation physique aux endroits les plus fréquentés, comme les parkings, la digue, les rues commerçantes ou encore la gare. Selon l'affluence, de 50 à 100 étudiants seront mobilisés.