Quelque 400 passagers français devaient partir samedi de Denpasar, la capitale balinaise, vers Paris dans un vol organisé par le ministère français des Affaires étrangères après le départ d'un premier vol vendredi soir. Deux vols supplémentaires depuis Jakarta et Bali sont prévus.

"Environ 2.000 touristes français étaient bloqués en Indonésie". "On a travaillé à mettre en place des vols affrétés par la France avec Qatar Airways", a expliqué un porte-parole de l'ambassade de France à Jakarta."De nombreux touristes français et étrangers ont vu leur vol annulé ou ont été bloqués à l'embarquement" lorsque que le transit est devenu impossible via Hong Kong ou Singapour notamment. Les touristes français en Indonésie, qui n'offre pas de vols directs avec la France, ont été particulièrement touchés par ces restrictions de transit, a-t-il souligné.

La propagation rapide du nouveau coronavirus a poussé de nombreux pays à fermer leurs frontières et supprimer des liaisons aériennes, contraignant les compagnies à annuler des vols en masse et des hubs aériens majeurs à mettre fin au transit des passagers internationaux.

"Je rentre parce que la situation empire ici, donc je serai mieux à la maison", explique une touriste française, dont le vol a été annulé il y a une semaine. "Je suis heureux de rentrer. Deux de mes vols ont été annulés et j'ai dû attendre deux semaines", a indiqué à l'AFP Marco Zeltner, un touriste allemand. "Mais ça va, Bali est un bel endroit. Ca aurait pu être pire".

Les autorités allemandes, qui estiment à plusieurs milliers les touristes allemands bloqués en Indonésie, ont commencé à évacuer leurs ressortissants. Ils prévoient six vols au total de Bali vers Francfort, a indiqué un porte-parole de l'ambassade d'Allemagne.

Le consulat britannique a réservé des contingents de sièges dans deux vols commerciaux à destination de Londres samedi, alors que des centaines de Britanniques sont également bloqués à Bali.

L'Indonésie, qui n'a procédé qu'à quelques milliers de tests, a confirmé samedi 1.155 cas de personnes infectées par le Covid-19 et 102 morts. Cela représente l'un des taux de mortalité les plus élevés au monde.

Au moins deux touristes européens sont morts à Bali après avoir été infectés par le nouveau coronavirus.

Quelque 400 passagers français devaient partir samedi de Denpasar, la capitale balinaise, vers Paris dans un vol organisé par le ministère français des Affaires étrangères après le départ d'un premier vol vendredi soir. Deux vols supplémentaires depuis Jakarta et Bali sont prévus."Environ 2.000 touristes français étaient bloqués en Indonésie". "On a travaillé à mettre en place des vols affrétés par la France avec Qatar Airways", a expliqué un porte-parole de l'ambassade de France à Jakarta."De nombreux touristes français et étrangers ont vu leur vol annulé ou ont été bloqués à l'embarquement" lorsque que le transit est devenu impossible via Hong Kong ou Singapour notamment. Les touristes français en Indonésie, qui n'offre pas de vols directs avec la France, ont été particulièrement touchés par ces restrictions de transit, a-t-il souligné.La propagation rapide du nouveau coronavirus a poussé de nombreux pays à fermer leurs frontières et supprimer des liaisons aériennes, contraignant les compagnies à annuler des vols en masse et des hubs aériens majeurs à mettre fin au transit des passagers internationaux."Je rentre parce que la situation empire ici, donc je serai mieux à la maison", explique une touriste française, dont le vol a été annulé il y a une semaine. "Je suis heureux de rentrer. Deux de mes vols ont été annulés et j'ai dû attendre deux semaines", a indiqué à l'AFP Marco Zeltner, un touriste allemand. "Mais ça va, Bali est un bel endroit. Ca aurait pu être pire".Les autorités allemandes, qui estiment à plusieurs milliers les touristes allemands bloqués en Indonésie, ont commencé à évacuer leurs ressortissants. Ils prévoient six vols au total de Bali vers Francfort, a indiqué un porte-parole de l'ambassade d'Allemagne.Le consulat britannique a réservé des contingents de sièges dans deux vols commerciaux à destination de Londres samedi, alors que des centaines de Britanniques sont également bloqués à Bali.L'Indonésie, qui n'a procédé qu'à quelques milliers de tests, a confirmé samedi 1.155 cas de personnes infectées par le Covid-19 et 102 morts. Cela représente l'un des taux de mortalité les plus élevés au monde.Au moins deux touristes européens sont morts à Bali après avoir été infectés par le nouveau coronavirus.