Le code wallon du tourisme, qui organise et règlemente l'ensemble du tourisme wallon, porte son attention depuis 2017, sur les évolutions technologiques qui correspondent aux attentes, tant du secteur que des consommateurs. Les dépliants touristiques et les applications technologiques sont au centre de cette réforme.

Labélisée 5 étoiles depuis 2008, l'Abbaye de Stavelot a été confortée, grâce à la prolongation de cette labélisation, dans ses efforts en matière d'accueil, de services divers et variés, de communication ou encore d'accessibilité. "Elle offre surtout une reconnaissance au sein même du secteur, elle ouvre la porte à des subsides plus importants et oblige à une remise en question permanente afin d'offrir un accueil optimal au touriste", souligne Virgile Gauthier.

L'Abbaye de Stavelot abrite en son sein le musée historique de la Principauté de Stavelot-Malmedy, celui du circuit de Spa-Francorchamps ainsi qu'un espace permanent dédié à Guillaume Appolinaire. Elle dispose d'une boutique, d'une brasserie et propose également au visiteur de contempler les vestiges de l'ancienne abbaye.

La fréquentation du lieu est estimée entre 120.000 et 130.000 visiteurs par an, lesquels poussent les portes du musée ou participent aux diverses activités culturelles et associatives ainsi qu'aux festivals organisés sur le site. 50% des visiteurs sont belges pour 25% de Hollandais, les 25 derniers pourcents venant du monde entier, l'Abbaye attirant des visiteurs néo-zélandais et australiens lors du week-end de Formule 1 mais aussi des touristes américains, coréens, japonais ou encore chinois.

Le code wallon du tourisme, qui organise et règlemente l'ensemble du tourisme wallon, porte son attention depuis 2017, sur les évolutions technologiques qui correspondent aux attentes, tant du secteur que des consommateurs. Les dépliants touristiques et les applications technologiques sont au centre de cette réforme. Labélisée 5 étoiles depuis 2008, l'Abbaye de Stavelot a été confortée, grâce à la prolongation de cette labélisation, dans ses efforts en matière d'accueil, de services divers et variés, de communication ou encore d'accessibilité. "Elle offre surtout une reconnaissance au sein même du secteur, elle ouvre la porte à des subsides plus importants et oblige à une remise en question permanente afin d'offrir un accueil optimal au touriste", souligne Virgile Gauthier. L'Abbaye de Stavelot abrite en son sein le musée historique de la Principauté de Stavelot-Malmedy, celui du circuit de Spa-Francorchamps ainsi qu'un espace permanent dédié à Guillaume Appolinaire. Elle dispose d'une boutique, d'une brasserie et propose également au visiteur de contempler les vestiges de l'ancienne abbaye. La fréquentation du lieu est estimée entre 120.000 et 130.000 visiteurs par an, lesquels poussent les portes du musée ou participent aux diverses activités culturelles et associatives ainsi qu'aux festivals organisés sur le site. 50% des visiteurs sont belges pour 25% de Hollandais, les 25 derniers pourcents venant du monde entier, l'Abbaye attirant des visiteurs néo-zélandais et australiens lors du week-end de Formule 1 mais aussi des touristes américains, coréens, japonais ou encore chinois.