"Le passant de Tokyo ne se promène pas. Il voyage, franchit des frontières, découvre des peuples et des monuments secrets. Eventuellement, avec un peu de chance, il se perd." Suivant le joli conseil d'Adrien Gombeaud, dans son nouveau guide Tokyo mis en scènes (éditions Espaces et Signes), nous avons savouré l'errance dans trois quartiers de la capitale nipponne. Nous nous sommes perdus dans les lumières de Shibuya, les fastes d'Omotesando et les ruelles d'Ikebukuro, à l'affût de lieux secrets et de délires inédits. Tissée de villages que sillonnent les bicyclettes et de grands ensembles futuristes, la ville réussit toujours le prodige de faire coexister plus de 30 millions d'êtres dans une quiétude humaine et souriante. Bienvenue dans la métropole idéale du XXIe siècle.
...