Sa lugubre silhouette surgit de la mer : Hashima, petite île japonaise abandonnée, fut en 1960 le lieu le plus densément peuplé du monde, une mini-ville habitée de milliers d'hommes, de femmes et d'enfants, toute consacrée à la récolte du charbon sous-marin.

Une île du Pacifique sud, répertoriée par Google Earth et de grands atlas mondiaux, n'existe pas, a indiqué jeudi une équipe de scientifiques australiens, partis, en vain, à la recherche de cette masse terrestre lors d'une expédition géologique.

Le site Zehn.de a répertorié les 10 villes fantômes les plus surprenantes de par le monde, soit 10 destinations pour les amateurs d'ambiance glauque et plutôt calme.