La région Europe est celle qui enregistre le plus de cas dans le monde, avec 2.901.073 ces sept derniers jours (55% du total mondial), ainsi que le plus de décès avec 24.287 morts la semaine passée (53% du total), suivie de la zone USA/Canada (10.269, 22%).

Outre les 8.300 liaisons aériennes internationales ou intérieures annulées ce week-end, des dizaines de milliers de vols ont enregistré des retards entre vendredi et dimanche, au grand dam de ceux qui voulaient renouer cette année avec les déplacements pour les fêtes, après un Noël 2020 frappé de plein fouet par la pandémie.

Les perturbations se poursuivaient lundi (près de 2.500 vols annulés) et mardi (plus de 800 à ce stade), selon le site FlightAware.

Durant ce long week-end, les compagnies aériennes chinoises ont à elles seules supprimé plus de 2.000 vols, dont un grand nombre pour Xi'an, dont les 13 millions d'habitants sont confinés.

Dans ce pays qui applique depuis l'an passé une "stratégie zéro Covid", la ville de Xi'an a promis lundi d'imposer les mesures "les plus strictes" face au risque épidémique, après le dépistage de plusieurs centaines de cas de Covid.

Les habitants de la ville sont contraints de rester chez eux depuis jeudi, avec le droit de sortir seulement une fois tous les trois jours pour le ravitaillement. Et à partir de lundi, seuls les automobilistes impliqués dans la lutte anti-épidémique ont le droit de prendre le volant.

Dans le ciel et en mer

Le coronavirus s'étend jusqu'en mer. Selon le quotidien Washington Post, plusieurs navires de croisière se sont ainsi vu refuser l'escale dans des ports des Caraïbes. "On navigue à bord d'une boîte de Petri", un récipient utilisé dans les laboratoires pour la culture de bactéries, a affirmé au journal Ashley Peterson, 34 ans, une passagère du Carnival Freedom qui pas été autorisé à amarrer dans l'île néerlandaise de Bonaire.

Dans un communiqué, Carnival Cruises a confirmé qu'un "petit nombre de passagers avaient été isolés en raison d'un test positif au Covid".

Selon le CDC, la principale agence de santé publique aux Etats-Unis, plus de 60 navires de croisière font l'objet d'enquêtes des autorités sanitaires américaines après l'apparition de cas de Covid-19 à bord.

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 5.398.049 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019 dans ce pays, selon un bilan établi lundi par l'AFP à partir de sources officielles.

L'Organisation mondiale de la santé estime que le bilan réel pourrait être deux à trois fois supérieur.

La région Europe est celle qui enregistre le plus de cas dans le monde, avec 2.901.073 ces sept derniers jours (55% du total mondial), ainsi que le plus de décès avec 24.287 morts la semaine passée (53% du total), suivie de la zone USA/Canada (10.269, 22%).Outre les 8.300 liaisons aériennes internationales ou intérieures annulées ce week-end, des dizaines de milliers de vols ont enregistré des retards entre vendredi et dimanche, au grand dam de ceux qui voulaient renouer cette année avec les déplacements pour les fêtes, après un Noël 2020 frappé de plein fouet par la pandémie.Les perturbations se poursuivaient lundi (près de 2.500 vols annulés) et mardi (plus de 800 à ce stade), selon le site FlightAware.Durant ce long week-end, les compagnies aériennes chinoises ont à elles seules supprimé plus de 2.000 vols, dont un grand nombre pour Xi'an, dont les 13 millions d'habitants sont confinés.Dans ce pays qui applique depuis l'an passé une "stratégie zéro Covid", la ville de Xi'an a promis lundi d'imposer les mesures "les plus strictes" face au risque épidémique, après le dépistage de plusieurs centaines de cas de Covid.Les habitants de la ville sont contraints de rester chez eux depuis jeudi, avec le droit de sortir seulement une fois tous les trois jours pour le ravitaillement. Et à partir de lundi, seuls les automobilistes impliqués dans la lutte anti-épidémique ont le droit de prendre le volant.Dans le ciel et en merLe coronavirus s'étend jusqu'en mer. Selon le quotidien Washington Post, plusieurs navires de croisière se sont ainsi vu refuser l'escale dans des ports des Caraïbes. "On navigue à bord d'une boîte de Petri", un récipient utilisé dans les laboratoires pour la culture de bactéries, a affirmé au journal Ashley Peterson, 34 ans, une passagère du Carnival Freedom qui pas été autorisé à amarrer dans l'île néerlandaise de Bonaire. Dans un communiqué, Carnival Cruises a confirmé qu'un "petit nombre de passagers avaient été isolés en raison d'un test positif au Covid".Selon le CDC, la principale agence de santé publique aux Etats-Unis, plus de 60 navires de croisière font l'objet d'enquêtes des autorités sanitaires américaines après l'apparition de cas de Covid-19 à bord. La pandémie de Covid-19 a fait au moins 5.398.049 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019 dans ce pays, selon un bilan établi lundi par l'AFP à partir de sources officielles. L'Organisation mondiale de la santé estime que le bilan réel pourrait être deux à trois fois supérieur.