"L'ouverture du nouveau monde africain, l'arrivée de nombreuses nouvelles espèces - qui a propulsé Pairi Daiza sur l'échiquier des grands jardins zoologiques européens -, l'embellissement régulier des jardins et des ensembles architecturaux du site, et enfin l'offre Horeca expliquent cette hausse", explique Paira Daiza.

Le chiffre d'affaires du parc a lui aussi augmenté: 23,5 millions d'euros contre 18,4 millions en 2011.

Weekend.be avec Belga

"L'ouverture du nouveau monde africain, l'arrivée de nombreuses nouvelles espèces - qui a propulsé Pairi Daiza sur l'échiquier des grands jardins zoologiques européens -, l'embellissement régulier des jardins et des ensembles architecturaux du site, et enfin l'offre Horeca expliquent cette hausse", explique Paira Daiza. Le chiffre d'affaires du parc a lui aussi augmenté: 23,5 millions d'euros contre 18,4 millions en 2011. Weekend.be avec Belga