Il y a encore quelques années, montrer une photo prise en Thaïlande à côté d'éléphants faisait son petit effet à la machine à café. C'était avant que l'on se dise qu'une poignée de likes sous un selfie ne justifiait pas les mauvaises conditions de vie de ces animaux. Le dernier snobisme consiste plutôt à afficher que, cet été, vous irez chercher le dépaysement à seulement 300 kilomètres de chez vous. Les plus aventureux ajouteront : en train ! Les Suédois ont même créé un mot pour désigner la honte de voyager en avion dans un contexte d'urgence écologique : le flygskam. Après la joie face à la démocratisation du tourisme qui propose un vol aller-retour pour Barcelone au prix d'un plein d'essence, vient l'ère d'un tourisme plus raisonné.
...