Ces responsables de la sécurité n'étaient pas en mesure de préciser dans l'immédiat le nombre de victimes éventuelles.

Le gouverneur de Louxor, Mahmoud Badr, a confirmé l'accident à l'AFP, en indiquant qu'il se trouvait à l'hôpital local où des passagers ont été transportés, sans autres précisions.

Il a affirmé qu'un communiqué serait publié bientôt.

Le 26 février 2013, dix-neuf touristes britanniques, français, hongrois et japonais avaient péri dans l'accident d'une montgolfière qui volait au-dessus de la cité antique de Louxor. Le pilote et un touriste avaient survécu en sautant de la nacelle. Une fuite de gaz près du brûleur avait été évoquée comme source de l'accident.

En 2009, 13 touristes étrangers avaient également été blessés à Louxor, lorsque leur montgolfière s'était écrasée après avoir percuté un pylône de communication.

Ces responsables de la sécurité n'étaient pas en mesure de préciser dans l'immédiat le nombre de victimes éventuelles.Le gouverneur de Louxor, Mahmoud Badr, a confirmé l'accident à l'AFP, en indiquant qu'il se trouvait à l'hôpital local où des passagers ont été transportés, sans autres précisions.Il a affirmé qu'un communiqué serait publié bientôt.Le 26 février 2013, dix-neuf touristes britanniques, français, hongrois et japonais avaient péri dans l'accident d'une montgolfière qui volait au-dessus de la cité antique de Louxor. Le pilote et un touriste avaient survécu en sautant de la nacelle. Une fuite de gaz près du brûleur avait été évoquée comme source de l'accident.En 2009, 13 touristes étrangers avaient également été blessés à Louxor, lorsque leur montgolfière s'était écrasée après avoir percuté un pylône de communication.