Angèle distinguée par un « Zinneke de bronze » pour son rôle d’ambassadrice de Bruxelles

L’autrice-compositrice-interprète bruxelloise Angèle s’est vu remettre samedi un « Zinneke de bronze » pour son rôle d’ambassadrice informelle de la Région bruxelloise, par le ministre Sven Gatz en charge de l’image de la capitale.

« Le Zinneke de bronze » est une version miniature de la célèbre statue représentant un chien bâtard que l’on doit à l’artiste Tom Franssen et qui se trouve rue des Chartreux, dans le centre de Bruxelles. Chaque année, une personnalité qui joue le rôle d’ambassadrice de la capitale, se voit remettre la distinction qui a déjà été décernée à Johan Verminnen, Vincent Kompany, Anne Teresa De Keersmaeker et Toots Thielemans.

Angèle, qui a vu le jour en 1995 à Uccle sous le nom d’Angèle Van Laeken, est une jeune autrice-compositrice-interprète qui s’est rapidement imposée en Belgique et à l’étranger, avec son humour bruxellois typique dont l’album Brol, diffusé dans le métro de la capitale, en est un parfait exemple.

Son tube Bruxelles je t’aime constitue aussi une déclaration d’amour à la capitale belge. « J’étais déjà fan du père d’Angèle (Marka, NDLR), lorsqu’il était bassiste du légendaire groupe bruxellois Allez Allez », raconte Sven Gatz. « Je suis aussi devenu fan de son frère (Roméo Elvis, NDLR) lorsqu’il a fait ses premiers pas avec des textes forts sur des rythmes bruxellois. Et maintenant je suis fan d’Angèle. Tu aimes Bruxelles, Bruxelles t’aime et nous aimons Bruxelles », a expliqué le ministre .

Partner Content