« Une idée concrète pour un monde meilleur? La disparition de l’espèce humaine: rencontre avec l’humoriste GuiHome

© Barthélemy Decobecq

GuiHome tourne avec son nouveau spectacle, tout en pilotant le festival Namur is a joke, qui aura lieu du 24 au 27 mars. Le comédien répond à notre interview sur le vif.

La question qu’on vous pose le plus souvent?

On me demande comment j’ai commencé… J’ai débuté en faisant des petites blagues par vidéo à mes potes et ils m’ont conseillé d’ouvrir une page Facebook pour que plus de monde puisse en profiter. On veut aussi savoir si c’est ma vraie voix… Et la réponse est « Oui! »

La compétence inutile que vous maîtrisez?

Je parle une langue qui n’existe pas! Mais je la pratique tellement souvent que ma copine finit par comprendre ce que je raconte.

Un sport que vous pratiquez… en pensée?

Le tennis et surtout… le foot! A chaque fois que je regarde un match, je me vois sur le terrain en train de faire mieux que les joueurs! La réalité serait tout autre si j’étais à leur place, évidemment.

La ville ou le pays dont vous n’êtes jamais vraiment revenu?

Londres, sans hésiter. J’y ai déjà été quatre ou cinq fois et j’ai toujours le même ressenti. Un bonheur. Je m’y sens chez moi, comme si j’avais toujours vécu là. Il y a cette ambiance que nulle autre ville au monde ne peut m’offrir. D’ailleurs j’en connais les meilleures adresses, mais je les garde pour moi!

La personne qui a le plus d’influence sur vous?

Il y en a beaucoup trop! Je suis influencé par les gens qui m’entourent. Toute ma vie est dictée par rapport à ça. Ma famille – ma maman et mes deux soeurs -, mes amis – quatre potes à qui je parle chaque jour – et mon amoureuse, avec qui je construis ma vie.

Une idée concrète pour un monde meilleur?

La disparition de l’espèce humaine. C’est déprimant mais tellement vrai, bordel!

Le plat qui vous ramène en enfance?

C’est trop difficile de n’en choisir qu’un seul alors voici mon top 3: les croquettes de fromage maison ; le combo saucisse, compote, purée, et enfin les pommes de terre sauce caillou. Ce que c’est? Un plat secret dont je ne vous révélerai bien sûr pas la recette!

L’achat le plus bizarre que vous ayez fait?

Il s’appelle Hubert. Il fait 11 kg. C’est un bouledogue français. Il est bizarre. Mais je l’aime trop.

Votre dernier coup de gueule?

La politique sanitaire menée par le gouvernement notamment concernant la fermeture du secteur culturel. Je suis gêné pour eux. Quelle honte!

La dernière fois que vous vous êtes trompé?

Dire ici que je me suis déjà trompé serait reconnaître que j’avais peut-être tort lorsque j’ai dit à certains que j’étais sûr d’avoir raison.

Ce que vous avez appris sur vous durant la pandémie?

Que même une catastrophe mondiale ne peut pas freiner la bêtise humaine. Mais d’un point de vue plus positif – sans jeu de mot -, j’ai aussi appris que nous placer en confinement quelque temps nous rappelle à quel point profiter de nos proches est essentiel quand nous y avons droit.

Ce que vous avez envie de faire, là, tout de suite?

Manger. Il est 11h49. Heure à laquelle je réponds à cette interview. Et j’ai la dalle. Mais comme je dois perdre 5 kilos – la pandémie m’a aussi appris ceci: quand on est enfermé chez soi, on grossit -, je vais prendre mon mal en patience. Allez, salut les copains!

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content