Le parc national de Chiribiquete en Colombie inscrit au patrimoine de l’Unesco

Le parc national de Chiribiquete, dans le sud-est de la Colombie, zone d’habitat du jaguar, a été inscrit dimanche sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, a annoncé l’agence onusienne réunie à Bahreïn.

https://twitter.com/UNESCO/status/1013433431605366788UNESCOhttps://twitter.com/UNESCO

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

550rich3153600000Twitterhttps://twitter.com1.0

« Nouveau site inscrit au #PatrimoineMondial de l’@UNESCO_fr: Parc national de Chiribiquete – « La Maloca du jaguar » #Colombie Bravo! », a écrit l’Unesco sur son compte Twitter.

D’une surface de 2,7 millions d’hectares, le plus grand parc national de Colombie abrite l’une des plus grandes diversités biologiques de la planète ainsi que des sites sacrés pour les populations indigènes.

C’est le 9e site colombien ajouté à la liste du patrimoine mondial.

Le président colombien Juan Manuel Santos a salué l’annonce et promis d’agrandir le territoire protégé: « Demain, nous serons dans le parc pour agrandir et protéger encore plus notre biodiversité », a-t-il écrit sur Twitter.

Le territoire, classé aire protégée depuis 1989, sera agrandie d’1,5 million d’hectares dès lundi, a précisé la présidence.

Pendant des décennies, les trésors de ce parc sont restés inaccessibles, en raison du conflit armé qui déchirait la Colombie.

Mais après la signature, fin 2016, d’un accord de paix historique avec la plus grande guérilla du pays, les Farc, le parc a peu à peu révélé les secrets de ses tepuyes, montagnes rocheuses hautes de centaines de mètres où se trouvent plus de 75.000 peintures rupestres millénaires.

Le parc de Chiribiquete abrite notamment la seule espèce de colibri endémique de l’Amazonie colombienne, le « chlorostilbon olivaresi », ainsi que le jaguar, grand félin menacé par la destruction de son habitat provoquée par la déforestation.

Parmi les autres sites colombiens déjà inscrits au patrimoine de l’Unesco se trouvent le port de Carthagène des Indes, les parcs nationaux de Los Katios, San Agustin et Tierradentro ainsi que le centre historique de Santa Cruz de Mompox et le Paysage culturel du café, dont la Colombie est un grand producteur.

Partner Content