On a testé pour vous l'antigymnastique

15/03/16 à 15:23 - Mise à jour à 16/03/16 à 08:16

Source: Weekend

Mise au point dans les années 70 par Thérèse Bertherat, kiné française et auteure du best-seller Le corps a ses raisons, l'antigymnastique est une méthode qui permettrait à chacun d'habiter pleinement son corps.

On a testé pour vous l'antigymnastique

© VALENTINE VAN GESTEL

"Et donc de développer une certaine confiance en soi", souligne Françoise Bouvez, architecte d'intérieur de formation, qui enseigne cette méthode "qui lui fait du bien" depuis plusieurs années.

On a testé pour vous l'antigymnastique

© Valentine Van Gestel

L'idée ? Par des mouvements précis et subtils, sur des points clés et mécaniques du corps qui font partie de la chaîne musculaire, on va décrisper toutes les tensions accumulées au cours des années, suite notamment à des mécanismes de protection. Debout sur un tapis moelleux, Françoise me demande de placer mon pied nu, du milieu du talon jusqu'au gros orteil, sur une baguette en bois. Tout en regardant devant moi, je fais de légers mouvements d'avant en arrière. Presque imperceptibles. Tous les orteils y passeront. L'effet est immédiat : la moitié de mon corps qui a "travaillé" est nettement plus légère. On passe à l'autre pied pour la symétrie.

L'experte m'invite ensuite à m'allonger pour s'occuper du haut de mon dos, que je me suis bloqué ce matin après un faux mouvement. A l'aide d'une balle remplie d'épeautre, placée sous mon omoplate, on va dénouer la tension. Très doucement, je lève le bras vers le haut. Une fois le point d'équilibre trouvé, je fais de petits gestes circulaires, puis des plus grands, pour enfin laisser libre cours à mon bras et définir lui-même ce dont il a besoin. Ici aussi, la sensation de dégagement, d'apaisement, se ressent instantanément.

On a testé pour vous l'antigymnastique

© Valentine Van Gestel

Dernier exercice : je m'étends, une balle en mousse sous la nuque, une autre sous le sacrum. "Laissez-vous aller comme dans un hamac", suggère Françoise, qui continue à me parler d'une voix douce et posée. "Ce qui est intéressant dans cette méthode, c'est que vous vous laissez materner sans vous en rendre compte, et le corps se détend, se lâche naturellement."

Je me sens en effet unie, complète, à la fin de la séance. Pas une goutte de sueur, mais toutefois cette agréable impression d'un "poids" en moins sur les épaules. Parce qu'on a allongé ma chaîne musculaire en douceur, ma posture a changé. "Beaucoup de personnes se plaignent d'avoir les mâchoires serrées : en travaillant simplement avec un doigt sur le palais, ça va complètement les détendre."

Une méthode tout en douceur, dans le calme et le respect du corps, avec des résultats épatants.

50 euros pour 1 heure en individuel ou 3 heures en groupe. Tél. : 0496 10 47 49. www.antigymnastique.com

Valentine Van Gestel

Nos partenaires