L'équipe de Norvège, emmenée par Ørjan Johannessen, remporte le Bocuse d'Or pour la cinquième fois

28/01/15 à 19:41 - Mise à jour à 22:09

Source: Belga

L'équipe de Norvège, représentée par Ørjan Johannessen, a remporté mercredi après-midi le Bocuse d'Or 2015, suivi des Etats-Unis (Philippe Tessier), pour la première fois sur le podium, et de la Suède (Tommy Myllymaki), respectivement pour les Bocuse d'Argent et de Bronze.

L'équipe de Norvège, emmenée par Ørjan Johannessen, remporte le Bocuse d'Or pour la cinquième fois

Le chef norvégien Orjan Johannessen. © REUTERS

Les 24 pays finalistes devaient présenter, en 5h35, la truite Fario sur assiette ainsi que la pintade fermière des Landes sur plateau. La finale du concours gastronomique avait lieu mardi et mercredi à Lyon (France), la ville du chef français triplement étoilé, Paul Bocuse qui a initié la compétition bisannuelle en 1987. Parmi les participants, figuraient douze pays issus de la compétition européenne, cinq d'Asie, trois d'Amérique latine, deux participations individuelles (Canada et Etats-Unis) et deux pays invités (Espagne et Maroc).

Les candidats étaient invités à "allier créativité, spontanéité et maîtrise de leur art", explique l'organisation sur son site internet. Ils étaient jugés par un jury présidé par Thibaut Ruggeri, qui a remporté le Bocuse d'Or 2013, et le chef américain étoilé Grant Achatz, sur base de plusieurs critères: dégustation, présentation, sublimation des produits et organisation de la cuisine en ce compris la gestion du gaspillage.

Pour la truite Fario, les participants accompagnés de leur coach et leur commis, devaient préparer le poisson de rivière avec au moins 50% de végétal, dont le fenouil comme produit imposé mercredi et le céléri mardi. Tous les légumes composant la recette devaient provenir du "Marché de fruits et légumes" mis à leur disposition mais dont le contenu ne leur a été révélé que la veille du concours, "les forçant à faire preuve spontanéité". La pintade fermière devait quant à elle être présentée entière ou reconstituée, et inspirée par la culture culinaire de la région de chaque candidat.

En mai dernier, c'est la Suède, représentée par le chef Tommy Myllymaki, qui avait remporté la finale du Bocuse d'Or Europe 2014 à Stockholm. La Belgique, qui avait sélectionné Peter Aesaert, le chef du restaurant "Kasteel Viteux" situé à De Pinte, en Flandre orientale, pour la représenter, n'avait malheureusement pas remporté sont ticket pour la finale, terminant à la 14e place.

En 2013, c'est la France, représentée par Thibaut Ruggeri, qui a remporté le Bocuse d'Or en 2013, suivi du Danemark (Jeppe Foldager - Argent) et du Japon (Noriyuki Hamada - Bronze).

Au total, la Belgique a remporté cinq statuettes à la finale mondiale du Bocuse d'Or: trois médailles d'argent (Roland Debuyst en 1997, Pierre Paulus en 1989 et Michel Addons en 1987) et trois de bronze (Ferdy Debecker en 1999, Guy van Cauteren en 1993 et Gert Jan Raven en 1991).

En savoir plus sur:

Nos partenaires