Maltraitance animale : La viande de Delhaize encore originaire de l'abattoir polémique

13/09/17 à 10:48 - Mise à jour à 10:41

Source: De Morgen

La chaine de supermarchés Delhaize avait annoncé boycotter les pratiques de l'abattoir d'Izegem dénoncées par Animal Rights. Le contrat avec la société Verbist avait été immédiatement rompu dans la foulée des révélations des activistes de la cause animale suite à la vidéo tournée en caméra caché dénonçant les maltraitances vécues par les animaux.

Maltraitance animale : La viande de Delhaize encore originaire de l'abattoir polémique

© Getty Images/iStockphoto

Mais quels autres abattoirs ont alors pris le relais? La réponse, donnée par le quotidien De Morgen est plutôt étonnante : l'abattoir Verbist lui-même !

Delhaize se partage en effet la production de ses viandes au sein de quatre abattoirs en Belgique : Hemelaer, De Roy, Lansiers et Veviba. Problème : les deux dernières cités font partie du même groupe Verbist, avec les mêmes actionnaires.

"Mais il n'y a pas eu d'infractions constatées au sein de ces deux abattoirs", rassure Roel Dekelver porte-parole chez Delhaize. "Nous avons, par certitude, envoyé des contrôleurs supplémentaires", ajoute-t-il.

Colruyt a aussi décidé d'arrêter sa collaboration avec l'abattoir incriminé. Mais là, difficile de savoir toujours selon De Morgen, avec quel abattoir la chaîne de supermarchés travaille actuellement pour se fournir en viandes. "Nous ne donnons par les noms des abattoirs avec lesquels nous travaillons, comme nous ne dévoilons par les fournisseurs des labels privés partenaires. Ce que je peux quand même dire c'est que nous collaborons avec 25 abattoirs en Belgique pour toute notre viande et notre volaille. Le travail qui n'est plus réalisé par la société d'Izegem a été repris par d'autres abattoirs avec lesquels nous collaborons bien."

Carrefour et Lidl, de leur côté, déclarent ne pas vendre de la viande originaire de l'abattoir d'Izegem.

Nos partenaires