La dangereuse étude mal interprétée qui autorise les femmes enceintes à boire

21/06/12 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Weekend

Attention aux futures mamans! Une nouvelle étude danoise circule actuellement, qui explique que les femmes enceintes peuvent boire jusqu'à 8 verres d'alcool par semaine sans dégâts sur le QI de leur enfant à 5 ans. Elle est dangereusement mal interprétée.

La dangereuse étude mal interprétée qui autorise les femmes enceintes à boire

© Thinkstock

L'information a de quoi interpeller depuis ce matin: sur le net, on voit circuler une étude danoise qui autorise les femmes enceintes à boire jusqu'à 8 verres d'alcool par semaine sans que cela ne perturbe le QI de leur futur enfant (mesuré à 5 ans sur le panel des 1600 femmes). Du coup, on aurait tendance à croire que boire de l'alcool modérément lors de la grossesse n'aurait aucun effet dangereux sur le foetus. C'est faux et la confusion pourrait être lourde de conséquences.

Nous avons donc téléphoné au Professeur Frédéric Debiève, président du GGOLFB (Groupement des Gynécologues Obstétriciens de langue française de Belgique) à l'UCL. Celui-ci nous a bien confirmé que de l'alcool, particulièrement en début de grossesse est la cause du syndrôme d'alcool foetal, une véritable roulette russe dont la cause est toujours indéterminée et qui a poussé le Canada, l'Australie, la France et la Belgique à interdire tout alccol pour les femmes enceintes. Ce syndrôme est la première cause d'arriération mentale non-génétique dans les pays industrialisés, causant une dysmorphie faciale, des visages plus petits et un retard neurologique.

L'étude danoise porte sur des enfants de 5 ans, pour mesurer leurs capacités de concentration et leur QI, ce qui signifie qu'elle n'a pas été faite sur les bébés qui, dès la naissance, souffrent du syndrôme d'alcool foetal, mais sur les autres enfants. Et cette même étude danoise mesure le QI, mais ne porte pas sur les autres conséquences pour les enfants dont les mamans ont bu de l'alcool: hyperkynésie, agressivité etc, troubles qui se développent plus tard que 5 ans.

Donc, non, il n'est toujours pas conseillé, et à juste titre, aux femmes de boire de l'alcool quand elles sont enceintes en Belgique. Peut-être que votre enfant, quand il aura 5 ans, se capable de se concentrer aussi bien que les autres enfants. Pour peu qu'il ne soit pas né avec le syndrôme d'alccol foetal auparavant. Un risque sur lequel il vaut mieux être très bien informé et recouper ses informations!

VS.

Nos partenaires