"Vertical city", les idées de Le Corbusier à la sauce moderne (images)

22/07/15 à 16:09 - Mise à jour à 23/07/15 à 07:13

Un architecte italien a conçu un projet de ville futuriste. Le bâtiment construit en mer s'inspire largement des idées de Le Corbusier. Explication.

Luca Curci, un architecte italien a décidé de s'inspirer du concept "City in the sky" de Le Corbusier en proposant une ville verticale bâtie dans l'eau. Ce projet avant-gardiste vise à construire un bâtiment-ville à énergie zéro. L'esthétique des bâtiments correspond à celle des gratte-ciels contemporains, ces bâtiments compacts, lisses et aliénés de l'espace environnant. En le modernisant, Curci le réinterprète dans une structure plus ouverte, équipée d'espaces verts et laissant passer la lumière naturelle et la ventilation. L'idée permettrait à ses habitants de vivre plus sainement et en contact permanent avec les éléments.

Un cylindre de 750 mètres de haut

Le bâtiment serait construit à partir d'éléments modulaires préfabriqués répétés de façon horizontale et verticale pour créer une forme qui ressemble à une passoire cylindrique. Dans ce cylindre, on retrouve 180 étages regroupés en 10 couches superposées avec une hauteur totale de 750 mètres et un volume total de 3.750.000 mètres cubes. Pas moins de 25 000 personnes pourraient y loger. On y retrouverait aussi 200.000 mètres carrés d'espaces verts, dont un jardin public au sommet de l'édifice. Une membrane de verres photovoltaïques entourant la structure fournirait de l'électricité à l'ensemble du bâtiment.

A l'intérieur, le cylindre, construit en mer, abriterait dans ses fonds sous-marins des logements, des parkings, des installations techniques (spas, centres de médiation, gymnases) et des hôtels de luxe aux chambres avec vue subaquatiques. Le sous-sol circulaire serait équipé de quais externes et internes et trois entrées navales permettraient d'accueillir différents moyens de transport qui transiteraient vers le continent grâce à un pont semi-immergé. La tour serait également munie d'un héliport.

Le Corbusier comme source d'inspiration

En proposant ce projet, l'architecte réinvente sur l'eau le concept de "City in the sky", imaginé par Le Corbusier. En 1933 , l'artiste cherche à trouver la solution pour vaincre les problèmes de pollution urbaine et de surpopulation auxquels les villes étaient déjà confrontées. Pour lui, l'architecture devait être aussi simple et efficace que les machines industrielles inaugurées à cette époque. Il a donc imaginé deux utopies modernes qui s'inspirent de cette idée : la Ville Radieuse et la Ville Contemporaine. Toutes deux étaient basées sur la construction de gratte-ciels massifs abritant des millions de personnes riches et pauvres. A l'intérieur de ces bâtiments, on retrouvait des logements, mais aussi des zones de productivité et de loisirs, de la restauration dans les sous-sols et des gardes d'enfants professionnelles pour chaque enfant. Dans sa "Ville Radieuse", les bâtiments octogonaux permettaient de laisser passer la lumière naturelle et l'air. Si elles n'ont pas été mises en pratique à l'époque, les idées de Le Corbusier sont réapparues plus tard lors de la construction de logements publics notamment à Marseille.

Le projet de Luca Curci, est pour l'instant tout aussi utopique que les projets de Le Corbusier puisqu'il n'y a, pour l'instant, aucun plan pour le construire.

par Fanny Dehaye

Nos partenaires