La crêpe bretonne, spécialité gastronomique française par excellence

29/04/13 à 10:30 - Mise à jour à 10:30

Source: Weekend

Allemands, Belges ou Italiens, les touristes européens sont attirés avant tout en France par "la beauté de ses paysages", "l'authenticité de ses villages" et le "patrimoine culturel", mais aussi par les crêpes bretonnes, selon un sondage pour le site Voyages-sncf.com.

La crêpe bretonne, spécialité gastronomique française par excellence

© Isabelle Le Jeune

La crêpe apparait comme la spécialité gastronomique régionale française par excellence pour 51% des Belges et des Italiens et pour 47% des Allemands.

Dentelle ou suzette, la crêpe devance les "fromages forts" appréciés par 35% des Belges, 40% des Italiens et 42% des Allemands, et relègue en queue de classement le foie gras, apprécié par seulement 4% des touristes allemands interrogés.

Ce sondage, réalisé en mars et avril auprès d'au moins 1.000 personnes par pays par Harris Interactive pour voyages-sncf.com, montre que pour les Européens, c'est la beauté des paysages français qui les attirent le plus. C'est la première motivation de 93% des touristes Italiens en France, de 91% des Belges et de 86% des Allemands.

Si les Belges sont les plus attirés par l'authenticité des villages (87%) --devant les Italiens (80%) et les Allemands (73%)--, les Italiens sont les plus fervents amateurs de culture, avec 88% des sondés qui aiment découvrir le patrimoine français (75% pour les Belges et 68% pour les Allemands).

Parmi les destinations les plus prisées, la Côte d'Azur fait consensus pour les trois pays sondés. 30% des Allemands, 28% des Belges et 26% des Italiens déclarent souhaiter y séjourner lorsqu'ils viennent en vacances en France. Viennent ensuite Paris, qui charme les Italiens (près de 50%), la Vallée de la Loire, qui attire également en majorité les Italiens (41%), le Sud-Ouest, qui séduit les Belges (28%), et enfin la Bretagne, destination appréciée surtout des Allemands (35%).

La préparation du voyage diverge aussi. Tous font d'abord confiance à leurs proches (44% pour les Belges, 47% pour les Italiens et 50% pour les Allemands), mais ensuite les Italiens sont les plus digitalisés : 63% consultent internet avant de partir, contre 29% d'Allemands. Et 42% consultent des guides de voyages numériques contre 22% des Belges et 19% des Allemands).

En savoir plus sur:

Nos partenaires