5 plaisirs à s'offrir à Londres

5 plaisirs à s'offrir à Londres
A l'oreille, Mouki a une consonance japonaise. C'est pourtant un prénom d'origine grecque, assure la propriétaire, Maria Lemos. Cette globe-trotteuse a ouvert sa propre enseigne il y a quelques mois, alliant luxe et artisanat. Avec une idée en tête : le beau doit être durable. On trouve là des produits de soin de la forêt de Bregenz, des bijoux ornés de pierre de lune, des vêtements qui se bonifient avec le temps. Ici, une seule règle : pour apprécier, il faut ralentir. Chiltern Street, 29, W1. www.moukimou.com © LIONEL DERIMAIS

Par Elvira Masson, Rebecca Benhamou, Marie-Amal Bizalion, Nathalie Chahine, François-Régis Gaudry et Ledecia Perez

Découvrez d'autres endroits " so British " dans Le Vif Weekend de ce 7 novembre 2014.

GOÛTER AU SLOW SHOPPING CHEZ MOUKI MOU © LIONEL DERIMAIS

A l'oreille, Mouki a une consonance japonaise. C'est pourtant un prénom d'origine grecque, assure la propriétaire, Maria Lemos. Cette globe-trotteuse a ouvert sa propre enseigne il y a quelques mois, alliant luxe et artisanat. Avec une idée en tête : le beau doit être durable. On trouve là des produits de soin de la forêt de Bregenz, des bijoux ornés de pierre de lune, des vêtements qui se bonifient avec le temps. Ici, une seule règle : pour apprécier, il faut ralentir. Chiltern Street, 29, W1. www.moukimou.com

DORMIR ZEN AU LONDON EDITION HOTEL © SDP

Le designer Ian Schrager, inventeur du concept de boutique-hôtel, a transformé une riche demeure de 1835 en un palace plein de vie et de contrastes. Entre lobby bar, salon à cocktails et salle à manger, on se presse chaque soir, séduit par moult détails cosy reflétés dans une immense sphère d'argent signée Ingo Maurer. Côté chambres, place au zen : parois et sol de bois noble, sièges fifties et lit nuageux. Chambre double à partir de 354 euros. Berners Street, 10, W1. http://www.edition-hotels.marriott.com/london

SE FAIRE COIFFER COMME BECKHAM CHEZ KENNALAND © SDP

Quand il n'est pas en backstage du défilé de Victoria Beckham, Kenna se réfugie dans son dernier salon de coiffure, discret deux-pièces à l'entresol. C'est là que s'engouffre en douce le Who's Who. Pour confier ses précieuses mèches à la coloriste Sophia, pour s'offrir la coupe qui va forcément bien. Une adresse en or pour ceux qui détestent s'exhiber en vitrine. Martello Street, 47, E8. www.kennaland.com

PRENDRE LE THÉ À L'OPÉRA © LIAVITTONE

Un traditionnel afternoon tea sous la merveilleuse verrière de la Royal Opera House, à siroter un Earl Grey en grignotant scones, confitures maison, sticky et autres délices confectionnés par l'excellente pâtissière Claire Clarke... C'est le genre de plaisir typiquement anglais qui vaut à lui seul le voyage. Royal Opera House, W2. www.roh.org.uk

SURFER SUR LA VAGUE DU DESIGN À LA SERPENTINE © SDP

Zaha Hadid inaugurait il y a un an l'extension permanente de la Serpentine Sackler Gallery, au coeur de Kensington Gardens. Nouvel espace d'exposition, le lieu est composé d'un immense auvent blanc et ondulant qui fait l'effet d'une raie manta. Cette structure prend appui sur le restaurant The Magazine, un bâtiment néoclassique construit en 1805 qui, à l'origine, faisait office de poudrière. Kensington Gardens, W2.