En 1978, lorsque Jean Bousquet, créateur de la marque de prêt-à-porter Cacharel, décide de lancer son premier parfum Anaïs-Anaïs, il met tous les atouts dans son panier : un nom magique résonnant comme un écho (inspiré d'Anaïtis, la déesse de l'amour dans l'ancienne Perse), un écrin original mais "juste" (réplique parfumée des robes à fleurs qui ont fait le succès de la marque) et une superbe campagne de pub, éthérée et mystérieuse, orchestrée par Sarah Moon. Le jus est très bien réussi, lui aussi. Frais et suave, le bouquet mêle le lys, le jasmin, la jacinthe, la fleur d'oranger, le santal et l'ambre.

B.W.

En 1978, lorsque Jean Bousquet, créateur de la marque de prêt-à-porter Cacharel, décide de lancer son premier parfum Anaïs-Anaïs, il met tous les atouts dans son panier : un nom magique résonnant comme un écho (inspiré d'Anaïtis, la déesse de l'amour dans l'ancienne Perse), un écrin original mais "juste" (réplique parfumée des robes à fleurs qui ont fait le succès de la marque) et une superbe campagne de pub, éthérée et mystérieuse, orchestrée par Sarah Moon. Le jus est très bien réussi, lui aussi. Frais et suave, le bouquet mêle le lys, le jasmin, la jacinthe, la fleur d'oranger, le santal et l'ambre.B.W.