D'origine chinoise et taoïste, le Tai Chi Chuan signifie littéralement "boxe du faîte suprême" et repose sur la philosophie de l'équilibre du yin et du yang. Cette gymnastique chinoise consistant en un enchaînement lent de mouvements selon des schémas précis, et une maîtrise de la respiration. Cette pratique réunit à la fois des exercices de tonification musculaire, de souplesse, de coordination, de relaxation, de visualisation, de respiration et de méditation. C'est pourquoi elle est qualifiée d'approche holistique, considérant la santé de l'être humain dans sa globalité physique, psychique et mentale.
...

D'origine chinoise et taoïste, le Tai Chi Chuan signifie littéralement "boxe du faîte suprême" et repose sur la philosophie de l'équilibre du yin et du yang. Cette gymnastique chinoise consistant en un enchaînement lent de mouvements selon des schémas précis, et une maîtrise de la respiration. Cette pratique réunit à la fois des exercices de tonification musculaire, de souplesse, de coordination, de relaxation, de visualisation, de respiration et de méditation. C'est pourquoi elle est qualifiée d'approche holistique, considérant la santé de l'être humain dans sa globalité physique, psychique et mentale.Les origines du Tai Chi ChuanSelon la légende, le Tai Chi Chuan aurait été inventé il y a plus de 600 ans par Chang San Feng, un ermite taoïste. Ce dernier observa un jour le combat entre une grue et un serpent. L'oiseau attaquait avec des coups de bec secs et droits alors que le serpent esquivait par des mouvements souples et sinueux. Le moine comprit alors que la souplesse et la flexibilité l'emportaient sur la dureté et la force. C'est sur le principe-là que Chang San Feng créa le Tai Chi Chuan. Cet art est donc fondé sur la pratique de mouvements fluides, souples et réalisés dans la lenteur. Tous les mouvements partent du centre du corps, appelé "hara", là où siège l'énergie vitale, le "qi".Davantage pratiqué en Occident comme une gymnastique, son aspect martial est moins connu. Et pourtant, le Tai Chi Chuan (Chuan signifie "boxe") est bien une technique de combat. Il s'apparente aux arts martiaux internes, lesquels sont basés sur le travail de l'énergie vitale. Les arts martiaux externes, quant à eux, sont considérés comme durs.Les mouvements de base du Tai Chi ChuanIl existe cinq styles de Tai Chi Chuan : Yang, Chen, Wu, Wuhao et Sun. Le plus populaire en Occident est le style Yang. Il privilégie les mouvements souples et amples avec des cercles verticaux. L'ancrage est facilité avec des postures aux bases larges. Assez statique, c'est un style facile qui convient bien aux débutants.Les exercices de Tai Chi Chuan sont composés d'enchaînements continus de mouvements appelés "formes". Ces derniers ont pour caractéristiques principales d'être fluides, précis, contrôlés et répétitifs. Ils mettent l'accent sur une tension suivie d'un relâchement progressif.Ces enchaînements aident l'énergie interne, le qi, à s'écouler librement dans le corps, ce qui favorise l'harmonie entre le corps et l'esprit.Les bienfaits de cette méditation en mouvementSur le plan physique, le Tai Chi Chuan mène à un meilleur équilibre, une amélioration de la force musculaire et davantage de flexibilité. En effet, il permet de chauffer, d'étirer et de détendre les muscles et les articulations. Cette pratique aide aussi à la proprioception, la capacité de sentir la position de son corps dans l'espace. Ainsi, l'on intègre mieux son schéma corporel et l'on coordonne mieux ses mouvements. Le corps est davantage centré et aligné. Enfin, le Tai Chi Chuan conduit à une meilleure santé cardiaque puisqu'il réduit la pression artérielle, améliore la respiration et réduit l'inflammation.Sur le plan psychique, le Tai Chi Chuan atténue le stress, l'anxiété, la dépression et les troubles du sommeil. Sa pratique améliore aussi l'attention, notamment en agissant sur le "parasitage de l'esprit", les pensées ruminantes et errantes. Ce n'est pas pour rien que cet art ancestral est surnommé "méditation en mouvement".Dans quels cas est-il recommandé ?Il est principalement préconisé en cas de stress chronique, de maladie cardiaque ou d'hypertension artérielle, de douleurs musculaires et articulaires, de fatigue, de manque d'énergie, de troubles du sommeil. Il est également conseillé pour améliorer les troubles de l'apprentissage, le système immunitaire et les problèmes circulatoires, lymphatiques et digestifs.Ainsi, le Tai Chi Chuan est bien plus qu'une discipline physique se limitant à des mouvements: c'est un véritable art de vivre où la recherche d'harmonie entre le corps et l'esprit est primordiale.Leila Fery