Le géant du commerce en ligne et des technologies commercialise depuis jeudi un bracelet sans écran, baptisé Amazon Halo, qui mesure et évalue en permanence l'activité physique des utilisateurs grâce à des systèmes d'intelligence artificielle.

Comme avec les nombreux accessoires et montres connectés, l'idée est de pouvoir évaluer sa santé et son bien-être, de façon précise et personnalisée, et d'apprendre comment les améliorer. Avec un détail étonnant en plus: la fonction "Tone" (tonalité) détermine si la voix du porteur du bracelet sonne de façon plus ou moins positive, "afin de mieux comprendre comment son ton est perçu par les autres, et l'aider à améliorer sa communication et ses relations", explique un communiqué du groupe. "Par exemple, Tone peut révéler qu'un appel professionnel difficile conduit à une communication moins positive avec la famille d'un client, soit une indication de l'impact du stress sur le bien-être émotionnel".

Le bracelet transcrit l'intensité des mouvements pendant l'exercice sportif, la qualité du sommeil, le rythme cardiaque et d'autres variables dans un système de points. Courir rapporte plus de points que marcher.

L'utilisateur peut choisir de partager ses résultats avec des partenaires, comme des applis de régime.

Amazon assure que toutes ces informations très personnelles seront protégées et pourront facilement être supprimées. "Les images de modélisation corporelle sont automatiquement supprimées du cloud après le traitement des données, donc seul le client les voit", détaille l'entreprise, leader mondial du cloud (informatique à distance).

Pour la fonction Tone, les enregistrements vocaux sont analysés directement sur le smartphone et supprimés immédiatement après.

Le bracelet coûte 65 dollars en pré-vente aux Etats-Unis avec 6 mois d'abonnement aux fonctionnalités avancées, puis il sera vendu pour 100 dollars avec un abonnement mensuel de 4 dollars.

Avec ce nouvel accessoire, Amazon espère changer les habitudes. Car "malgré l'expansion des services et appareils de santé numériques durant la décennie écoulée, nous n'avons pas assisté à des améliorations proportionnelles de la santé de la population américaine", note dans le communiqué Maulik Majmudar, responsable de l'aspect médical du bracelet.

Le géant du commerce en ligne et des technologies commercialise depuis jeudi un bracelet sans écran, baptisé Amazon Halo, qui mesure et évalue en permanence l'activité physique des utilisateurs grâce à des systèmes d'intelligence artificielle.Comme avec les nombreux accessoires et montres connectés, l'idée est de pouvoir évaluer sa santé et son bien-être, de façon précise et personnalisée, et d'apprendre comment les améliorer. Avec un détail étonnant en plus: la fonction "Tone" (tonalité) détermine si la voix du porteur du bracelet sonne de façon plus ou moins positive, "afin de mieux comprendre comment son ton est perçu par les autres, et l'aider à améliorer sa communication et ses relations", explique un communiqué du groupe. "Par exemple, Tone peut révéler qu'un appel professionnel difficile conduit à une communication moins positive avec la famille d'un client, soit une indication de l'impact du stress sur le bien-être émotionnel".Le bracelet transcrit l'intensité des mouvements pendant l'exercice sportif, la qualité du sommeil, le rythme cardiaque et d'autres variables dans un système de points. Courir rapporte plus de points que marcher.L'utilisateur peut choisir de partager ses résultats avec des partenaires, comme des applis de régime.Amazon assure que toutes ces informations très personnelles seront protégées et pourront facilement être supprimées. "Les images de modélisation corporelle sont automatiquement supprimées du cloud après le traitement des données, donc seul le client les voit", détaille l'entreprise, leader mondial du cloud (informatique à distance).Pour la fonction Tone, les enregistrements vocaux sont analysés directement sur le smartphone et supprimés immédiatement après.Le bracelet coûte 65 dollars en pré-vente aux Etats-Unis avec 6 mois d'abonnement aux fonctionnalités avancées, puis il sera vendu pour 100 dollars avec un abonnement mensuel de 4 dollars.Avec ce nouvel accessoire, Amazon espère changer les habitudes. Car "malgré l'expansion des services et appareils de santé numériques durant la décennie écoulée, nous n'avons pas assisté à des améliorations proportionnelles de la santé de la population américaine", note dans le communiqué Maulik Majmudar, responsable de l'aspect médical du bracelet.