Il faut bien l'avouer: l'oeil de biche, c'est beau. C'est chic. "Totes amaze" comme disent les beautystas. Sauf qu'avant de ressembler à une beauté classique, il faut un bon entraînement, un peu comme pour les faux cils, en somme. Et que le système du pinceau n'est pas forcément le plus simple quand toutes les pros conseillent de commencer en faisant des "petits points" les uns à côté des autres pour former une ligne qui se fond dans les cils.

Mais voilà, Clarins et Bourjois ont pensé à nous: ils lancent chacun un eyeliner qui est déjà divisé en trois pointes. On oublie les pinceaux, le feutre fait tout le travail à notre place. Tout simplement révolutionnaire. Facile. Bref, il fallait y penser.

Du coup, il ne faut plus qu'un peu de patience, ces deux feutres eyeliner seront disponibles à la rentrée. Le temps d'essayer une dernière fois de maîtriser l'oeil de biche classique Mad Men au pinceau sans doute...

VS

Il faut bien l'avouer: l'oeil de biche, c'est beau. C'est chic. "Totes amaze" comme disent les beautystas. Sauf qu'avant de ressembler à une beauté classique, il faut un bon entraînement, un peu comme pour les faux cils, en somme. Et que le système du pinceau n'est pas forcément le plus simple quand toutes les pros conseillent de commencer en faisant des "petits points" les uns à côté des autres pour former une ligne qui se fond dans les cils.Mais voilà, Clarins et Bourjois ont pensé à nous: ils lancent chacun un eyeliner qui est déjà divisé en trois pointes. On oublie les pinceaux, le feutre fait tout le travail à notre place. Tout simplement révolutionnaire. Facile. Bref, il fallait y penser.Du coup, il ne faut plus qu'un peu de patience, ces deux feutres eyeliner seront disponibles à la rentrée. Le temps d'essayer une dernière fois de maîtriser l'oeil de biche classique Mad Men au pinceau sans doute...VS