"Nous sommes prêts", a déclaré la Fédération belge de beauté, tout en affirmant avoir élaboré une multitude de protocoles afin de permettre un redémarrage sécurisé des salons de coiffure et de beauté lundi.

Outre les obligations légales, ces protocoles contiennent également des recommandations visant à offrir aux professionnels et aux clients une protection supplémentaire.

Le suivi précis de ces directives est nécessaire afin d'éviter la recrudescence du virus ainsi qu'une nouvelle fermeture du secteur, indique le président de la Fédération dans un communiqué.

La FBB, qui suit l'évolution de la situation à l'étranger, constate qu'il n'y a pas eu d'augmentation du nombre d'infections dans les pays où les professions de contact ont repris depuis plus de trois semaines.

Un sondage de la FBB, auquel ont participé 1.200 salons, précise que 90% d'entre eux sont prêts à redémarrer en toute sécurité.

"Nous sommes prêts", a déclaré la Fédération belge de beauté, tout en affirmant avoir élaboré une multitude de protocoles afin de permettre un redémarrage sécurisé des salons de coiffure et de beauté lundi. Outre les obligations légales, ces protocoles contiennent également des recommandations visant à offrir aux professionnels et aux clients une protection supplémentaire. Le suivi précis de ces directives est nécessaire afin d'éviter la recrudescence du virus ainsi qu'une nouvelle fermeture du secteur, indique le président de la Fédération dans un communiqué. La FBB, qui suit l'évolution de la situation à l'étranger, constate qu'il n'y a pas eu d'augmentation du nombre d'infections dans les pays où les professions de contact ont repris depuis plus de trois semaines. Un sondage de la FBB, auquel ont participé 1.200 salons, précise que 90% d'entre eux sont prêts à redémarrer en toute sécurité.