La tendance a été baptisée Aegyo sal, ce qui signifie "sourire des yeux". Ses adeptes utilisent du maquillage, du plastique collant ou même de la chirurgie pour se créer des poches sous les yeux. Ces interventions sont censées leur arrondir les yeux et leur donner une apparence plus "occidentale", un idéal de beauté tendance en Corée du Sud.

Sur internet, on trouve une multitude de blogs dédiés au phénomène. Les blogueuses y expliquent comment créer les poches parfaites qu'elles associent à la jeunesse et à l'attirance. Même la célèbre blogueuse Michelle Phan y consacre un tuto. Une tendance qui peut nous sembler d'autant plus curieuse, puisque dans nos contrées, les poches sont considérées comme des signes de fatigue disgracieux, et une foule de produits existent pour tenter de les faire disparaître...

LP/Trad. CB

La tendance a été baptisée Aegyo sal, ce qui signifie "sourire des yeux". Ses adeptes utilisent du maquillage, du plastique collant ou même de la chirurgie pour se créer des poches sous les yeux. Ces interventions sont censées leur arrondir les yeux et leur donner une apparence plus "occidentale", un idéal de beauté tendance en Corée du Sud. Sur internet, on trouve une multitude de blogs dédiés au phénomène. Les blogueuses y expliquent comment créer les poches parfaites qu'elles associent à la jeunesse et à l'attirance. Même la célèbre blogueuse Michelle Phan y consacre un tuto. Une tendance qui peut nous sembler d'autant plus curieuse, puisque dans nos contrées, les poches sont considérées comme des signes de fatigue disgracieux, et une foule de produits existent pour tenter de les faire disparaître... LP/Trad. CB