Pour réussir un white smoky, Sylvie Coussement, make-up artist pour Dior, recommande de jouer en prime avec une ou deux nuances de gris.

" Commencer par un aplat mat sur la paupière mobile, relevé ensuite par un trait métallisé. Ne pas lésiner non plus sur le liner, gris toujours, pour travailler tout le contour de l'oeil, au-dessus et en dessous, au ras des cils. Et estomper ensuite avec un pinceau mousse. "

I.W.

Pour réussir un white smoky, Sylvie Coussement, make-up artist pour Dior, recommande de jouer en prime avec une ou deux nuances de gris. " Commencer par un aplat mat sur la paupière mobile, relevé ensuite par un trait métallisé. Ne pas lésiner non plus sur le liner, gris toujours, pour travailler tout le contour de l'oeil, au-dessus et en dessous, au ras des cils. Et estomper ensuite avec un pinceau mousse. "I.W.