Dans un communiqué, le directeur de l'événement, Denis Davila, a expliqué qu'un employé inexpérimenté a commis une faute de frappe en recopiant dans un tableur informatique les notes des juges rédigées à la main sur des morceaux de papier. Cette bévue a été détectée par un audit indépendant mené après le concours.

Denise Garrido, l'infortunée candidate âgée de 26 ans, a dû rendre sa couronne au profit de Riza Santos, la véritable gagnante. "J'ai été choquée", a-t-elle déclaré à l'AFP. "J'avais réalisé mon rêve et tout d'un coup il m'a été enlevé". "Cela m'a fendu le coeur, j'ai été très déçue", a encore dit la jeune femme originaire de Bradford, au nord de Toronto (centre du Canada).

D'après le porte-parole de l'organisation, Riza Santos sera couronnée le 1er juin prochain. Quant à Denise, elle tente de rester positive, notant qu'elle n'oubliera jamais qu'elle a été couronnée reine de beauté du Canada, "même si cela n'a duré que 24 heures".

CB/Belga

Dans un communiqué, le directeur de l'événement, Denis Davila, a expliqué qu'un employé inexpérimenté a commis une faute de frappe en recopiant dans un tableur informatique les notes des juges rédigées à la main sur des morceaux de papier. Cette bévue a été détectée par un audit indépendant mené après le concours. Denise Garrido, l'infortunée candidate âgée de 26 ans, a dû rendre sa couronne au profit de Riza Santos, la véritable gagnante. "J'ai été choquée", a-t-elle déclaré à l'AFP. "J'avais réalisé mon rêve et tout d'un coup il m'a été enlevé". "Cela m'a fendu le coeur, j'ai été très déçue", a encore dit la jeune femme originaire de Bradford, au nord de Toronto (centre du Canada). D'après le porte-parole de l'organisation, Riza Santos sera couronnée le 1er juin prochain. Quant à Denise, elle tente de rester positive, notant qu'elle n'oubliera jamais qu'elle a été couronnée reine de beauté du Canada, "même si cela n'a duré que 24 heures". CB/Belga