Il est fini le temps où, en cas de faim, avant ou après le spectacle, l'offre se limitait à un paquet de chips et une gaufre pré-emballée. Les théâtres et les centres culturels se veulent de plus en plus des lieux de vie, dont les repas font partie intégrante du programme. "Nous voulons faire d'un passage à l'Eden une expérience totale", avance Fabrice Laurent, directeur du centre culturel régional carolo au nom paradisiaque.
...