La nuit s'annonce courte pour l'équipe de Charles Kaisin. Dans son atelier du quai du Commerce, une vingtaine de personnes s'agitent encore à 19 heures. Ça coud, ça colle, ça téléphone, ça fignole, ça rigole... Nous sommes la veille du Dîner surréaliste que le concepteur organise aux Bains de Bruxelles, une piscine des années 50, située au coeur des Marolles. Au four et au moulin, le maître de cérémonie se pose un instant. " J'avoue, je suis un peu stressé. Mais demain, ce sera l'excitation qui l'emportera. J'ai encore eu une idée hier, pour habiller les serveurs lors du dessert, et il faut vite réaliser 25 capes, dit-il en désignant deux collaborateurs en train de plancher sur cet accessoire. Généralement, je donne les impulsions puis je vois comment les autres réagissent. On enrichit le projet jusqu'au bout. "
...