"L'idée de relancer une activité brassicole est venue lors des travaux de rénovation de l'abbaye. La microbrasserie sera installée dans la partie réservée aux visiteurs", explique père Filip Noël.

Le nom des bières et leur type ne sont pas tout à fait déterminés. "Nous étudions encore des recettes. Les bières seront en tout cas produites en suivant la tradition d'autrefois, à partir de produits issus pour la plupart des environs directs de l'abbaye", ajoute père Noël.

Quirinis pourrait être un des noms donnés à une bière. Il renvoie à saint Quirin dont une partie des reliques est enterrée dans l'abbaye.

La SCRL Braxatorium Parcensis (Bra-Pa) a été mise sur pied pour mener à bien le projet et un accord de coopération a été conclu entre la société coopérative et la ville de Louvain, qui, dans l'optique de la restauration, détient provisoirement la plupart des terrains de l'abbaye. "Nous rendons en concession l'espace des visiteurs aux pères afin qu'ils puissent effectuer les rénovations nécessaires à la réalisation de la brasserie. Si l'abbaye du Parc développe sa bière, nous aurons trois des quatre abbayes louvanistes qui disposeront de leurs bières.

Outre Keizersberg et Vlierbeek, celle du Parc serait toutefois la seule à avoir sa propre installation car l'activité brassicole des deux autres est sous-traitée", a expliqué l'échevin du Tourisme de Louvain Dirk Vansina, en charge des projets de restauration. La bière Abdij van 't Park existe déjà dans le commerce. Il s'agit de la bière d'abbaye commercialisée par la chaîne de supermarchés Aldi. Le groupe n'a fait aucun commentaire sur le projet des Norbertins.