Le chef confie qu'il est surchargé avec son restaurant trois étoiles et qu'il perd trop d'argent. Même si les clients payent 230 euros par repas, le restaurateur affirme qu'il perd plus d'un demi million par an ! "Je préférerais investir cet argent dans quelque chose de plus grand tout en gardant le concept et l'idée d'El Bulli". Le dernier dîner sera servi en décembre 2011. Ensuite, Adrià planifie la fondation d'une académie de cuisine haut de gamme.


Si vous voulez encore profiter une dernière fois de cette cuisine mondialement connue il faudra vous dépêcher. Le restaurant sera ouvert de juin à décembre 2010 et compte déjà plus de 3000 réservations pour la saison à venir.

Asïa Knockaert (trad. L.G.)

Le chef confie qu'il est surchargé avec son restaurant trois étoiles et qu'il perd trop d'argent. Même si les clients payent 230 euros par repas, le restaurateur affirme qu'il perd plus d'un demi million par an ! "Je préférerais investir cet argent dans quelque chose de plus grand tout en gardant le concept et l'idée d'El Bulli". Le dernier dîner sera servi en décembre 2011. Ensuite, Adrià planifie la fondation d'une académie de cuisine haut de gamme. Si vous voulez encore profiter une dernière fois de cette cuisine mondialement connue il faudra vous dépêcher. Le restaurant sera ouvert de juin à décembre 2010 et compte déjà plus de 3000 réservations pour la saison à venir.Asïa Knockaert (trad. L.G.)