Ce nouveau nom devrait mettre un terme à une confusion qui règne au sein du personnel horeca, principalement hors Anvers, lorsqu'un client commande une "Bolleke" en s'attendant à recevoir une De Koninck. Cette bière au goût malté, dont le degré d'alcool est de 5,2, doit sa légère amertume à l'utilisation de houblon de Saaz de République Tchèque. Appelée depuis toujours "Bolleke" en raison de la forme typique de son verre, elle est brassée par De Koninck, la plus ancienne brasserie encore active dans le centre d'Anvers. Ce surnom officieux devient désormais officiel et figurera sur l'étiquette. "On jette l'éponge pour répondre au désir des Anversois", plaisante-t-on à la brasserie. Celle-ci recevra vendredi, au premier jour de la Bollekesfeest, un certificat qui symbolisera officiellement ce nouveau nom. "A partir de ce jour là, on commandera partout dans le monde, d'Anvers à New York ou Hong Kong, une Bolleke."