sdp
© sdp

Il l'avoue : jeune, il était plutôt écrans que cuisine... Et quand Liguori Lecomte rentre chez lui, aujourd'hui encore, son petit côté geek prend le dessus. Il n'empêche, ce fan de Tim Burton et Zelda est aussi chef-coq averti.

Après avoir étudié l'hôtellerie, roulé sa bosse dans des enseignes des plus diverses, de la brasserie au restaurant gastronomique, et ouvert une boîte de chef à domicile, le Français est finalement devenu animateur d'ateliers culinaires, près de Lille. C'est là qu'il a pensé allier ses deux passions et testé ses premières recettes thématiques, autour " de grands blockbusters qui plaisent à tout le monde ", comme Batman ou Star Wars.

Ce sont ses élèves qui, par la suite, l'ont poussé à sortir un livre, aujourd'hui paru aux éditions Solar (*). " Pour inventer ces préparations, j'ai suivi deux voies, raconte l'auteur. Parfois, j'ai pris des mets existants dans les récits et j'en ai donné ma vision, comme pour le Ragoût de Sam Gamegie, vilaines frites et lembas elfiques, tiré du Seigneur des anneaux. Pour d'autres plats, je me suis laissé librement inspirer par l'univers d'une série, d'un jeu ou d'un long-métrage. "

Le burger de la Matrice , Pierre Chivoret / la-photographerie.fr
Le burger de la Matrice © Pierre Chivoret / la-photographerie.fr

C'est ainsi qu'est né, par exemple, le Burger de la matrice, un hamburger noir garni de saumon et saupoudré de graines de sésame au wasabi, évoquant les messages cryptés verdâtres de Matrix ; ou encore les Moelleux au chocolat façon Bertie Crochue, farcis de fruits, légumes ou bonbons - surprises ! - sur le même principe des friandises dont on ne connaît pas le goût à l'avance, et dont les petits sorciers de la saga Harry Potter raffolent.

Recette du ragoût de Sam Gamegie, Pierre Chivoret / la-photographerie.fr
Recette du ragoût de Sam Gamegie © Pierre Chivoret / la-photographerie.fr

On retrouve également dans le bouquin des références qui parleront aux plus grands, telles que Dexter et son Brunch de Dexter Morgan, ou The Walking Dead et son Tartare de chair fraîche, mayonnaise de soja. " Mon but, c'est que chacun s'y retrouve et qu'on ait envie de mitonner des plats en famille, justifie le chef 2.0. Il faut désacraliser la cuisine et la rendre accessible à tous, que cela devienne un véritable jeu, plutôt qu'une corvée ! "

A vous de jouer donc, au sens littéral du terme.

(*) Cuisine pour les geeks, par Liguori Lecomte, éditions Solar, 96 pages.

Il l'avoue : jeune, il était plutôt écrans que cuisine... Et quand Liguori Lecomte rentre chez lui, aujourd'hui encore, son petit côté geek prend le dessus. Il n'empêche, ce fan de Tim Burton et Zelda est aussi chef-coq averti. Après avoir étudié l'hôtellerie, roulé sa bosse dans des enseignes des plus diverses, de la brasserie au restaurant gastronomique, et ouvert une boîte de chef à domicile, le Français est finalement devenu animateur d'ateliers culinaires, près de Lille. C'est là qu'il a pensé allier ses deux passions et testé ses premières recettes thématiques, autour " de grands blockbusters qui plaisent à tout le monde ", comme Batman ou Star Wars. Ce sont ses élèves qui, par la suite, l'ont poussé à sortir un livre, aujourd'hui paru aux éditions Solar (*). " Pour inventer ces préparations, j'ai suivi deux voies, raconte l'auteur. Parfois, j'ai pris des mets existants dans les récits et j'en ai donné ma vision, comme pour le Ragoût de Sam Gamegie, vilaines frites et lembas elfiques, tiré du Seigneur des anneaux. Pour d'autres plats, je me suis laissé librement inspirer par l'univers d'une série, d'un jeu ou d'un long-métrage. " C'est ainsi qu'est né, par exemple, le Burger de la matrice, un hamburger noir garni de saumon et saupoudré de graines de sésame au wasabi, évoquant les messages cryptés verdâtres de Matrix ; ou encore les Moelleux au chocolat façon Bertie Crochue, farcis de fruits, légumes ou bonbons - surprises ! - sur le même principe des friandises dont on ne connaît pas le goût à l'avance, et dont les petits sorciers de la saga Harry Potter raffolent.On retrouve également dans le bouquin des références qui parleront aux plus grands, telles que Dexter et son Brunch de Dexter Morgan, ou The Walking Dead et son Tartare de chair fraîche, mayonnaise de soja. " Mon but, c'est que chacun s'y retrouve et qu'on ait envie de mitonner des plats en famille, justifie le chef 2.0. Il faut désacraliser la cuisine et la rendre accessible à tous, que cela devienne un véritable jeu, plutôt qu'une corvée ! " A vous de jouer donc, au sens littéral du terme.