"Le Guide Michelin annonce son arrivée à Moscou et dévoilera sa première sélection de restaurants en 2021", a annoncé dans un communiqué l'emblématique guide rouge.

"Le paysage de cette capitale mystérieuse et intemporelle est un bijou, mettant en valeur tant les produits russes locaux que l'incroyable cosmopolitisme des cuisines du monde", a déclaré dans ce communiqué Gwendal Poullennec, directeur international des Guides Michelin, en visite à Moscou lundi.

"La scène culinaire russe a vu apparaître de nouvelles tendances au cours des 30 dernières années, incarnée par des chefs talentueux ayant à coeur de valoriser la qualité des produits locaux tels que le crabe de Vladivostok, le pain borodinski, le flétan noir de Mourmansk, la smetana"

Le guide, cite également "le bortsch et le rassolnik", soupes traditionnelles.

"Ces dernières années, la gastronomie moscovite est devenue un point d'attraction pour les touristes. Chacun peut aujourd'hui trouver à Moscou des cuisines et courants culinaires très variés, et nos restaurants occupent les premières places des principaux classements mondiaux", s'est pour sa part félicité le maire de Moscou Sergueï Sobianine.

Le Guide Michelin cite Moscou dans la foulée de Pékin, la Slovénie et la Californie en tant que nouvelles destinations sélectionnées par leurs experts.

Un autre guide français de premier plan, le Gault et Millau, a lancé une première édition russe en 2018. La meilleure note avait été attribuée au restaurant White Rabbit du chef Vladimir Moukhine, qui figure à la treizième place dans le prestigieux classement "50 Best" en 2019. Le guide Gault et Millau a été vendu en 2019 à des investisseurs russes.

"Le Guide Michelin annonce son arrivée à Moscou et dévoilera sa première sélection de restaurants en 2021", a annoncé dans un communiqué l'emblématique guide rouge. "Le paysage de cette capitale mystérieuse et intemporelle est un bijou, mettant en valeur tant les produits russes locaux que l'incroyable cosmopolitisme des cuisines du monde", a déclaré dans ce communiqué Gwendal Poullennec, directeur international des Guides Michelin, en visite à Moscou lundi. Le guide, cite également "le bortsch et le rassolnik", soupes traditionnelles. "Ces dernières années, la gastronomie moscovite est devenue un point d'attraction pour les touristes. Chacun peut aujourd'hui trouver à Moscou des cuisines et courants culinaires très variés, et nos restaurants occupent les premières places des principaux classements mondiaux", s'est pour sa part félicité le maire de Moscou Sergueï Sobianine.Le Guide Michelin cite Moscou dans la foulée de Pékin, la Slovénie et la Californie en tant que nouvelles destinations sélectionnées par leurs experts.Un autre guide français de premier plan, le Gault et Millau, a lancé une première édition russe en 2018. La meilleure note avait été attribuée au restaurant White Rabbit du chef Vladimir Moukhine, qui figure à la treizième place dans le prestigieux classement "50 Best" en 2019. Le guide Gault et Millau a été vendu en 2019 à des investisseurs russes.