Dirigé par le chef Daniel Humm, né en Suisse, le restaurant contemporain new-yorkais devance, dans l'ordre, le vainqueur de l'an dernier, l'italien de Modène Osteria Francescana, et le catalan espagnol El Celler De Can Roca.

Le "50 best" est décerné depuis 2002 par un millier d'"experts indépendants" (chefs, journalistes spécialisés, propriétaires de restaurants...) qui notent leurs expériences des 18 derniers mois sous l'égide du magazine Restaurant du groupe de presse britannique William Reed.

L'organisateur a découpé le monde en 26 régions, chacune d'entre elles comprenant un jury de 40 personnes qui sélectionne des établissements de sa zone.

La légitimité de ce classement, parrainé par plusieurs marques, est régulièrement contestée, notamment par des chefs français qui l'accusent de complaisance et d'opacité. En réaction, ses détracteurs, français, mais aussi japonais et américains ont lancé en 2015 "La liste", classement des mille meilleures tables du monde.

Bien que les critères et la méthode du "50 best" soient parfois critiquées, Eleven Madison Park est unanimement reconnu, depuis plusieurs années, comme "l'un des restaurants les plus influents au monde", selon l'expression du New York Times, qui lui a attribué sa note maximale, quatre étoiles. Il jouit également de trois étoiles au guide Michelin depuis 2012, année lors de laquelle il avait surpris en passant brusquement d'un seul à trois macarons.

Le restaurant a annoncé qu'à compter du 11 avril, jusqu'au 9 juin, il servirait seulement un menu gastronomique unique, à 295 dollars, composé de 11 plats évoquant certaines des compositions les plus marquantes des onze années passées par Daniel Humm aux affaires.

Le roi des 'cronuts'

"Je suis ravi. Je suis si fier d'en être arrivé là. Quand j'ai commencé à cuisiner il y a 25 ans, jamais dans mes rêves les plus fous je n'aurais imaginé y parvenir", a déclaré, ému, le chef distingué notamment pour son menu de dîner inspiré par les richesses agricoles et traditions culinaires de New York.

Son établissement avait déjà terminé dans le top 5 lors des quatre précédentes éditions.

Arrivé aux commandes d'Eleven Madison Park en 2006, Daniel Humm l'a racheté en 2011, avec son collaborateur Will Guidara, à Danny Meyer, entrepreneur à succès de la restauration qui avait créé le restaurant en 1998.

En 2012, il a ouvert un second restaurant, NoMad, dans le NoMad Hotel, situé à deux pas d'Eleven Madison Park, couronné par une étoile Michelin dès l'année suivante.

Avec six restaurants chacun, La France, l'Espagne et les Etats-Unis sont les plus représentés dans le classement publié mercredi, où figurent des restaurants de 22 pays des cinq continents.

Dans le top 10, on trouve, outre le trio de tête, des établissements de France, du Pérou, d'Espagne, de Thaïlande et d'Autriche.

Voici le top 10 des meilleurs restaurants du monde selon the Restaurant

Paolo Terzi
© Paolo Terzi

Le Top 10 du classement 2017 est donc le suivant:

  1. Eleven Madison Park (Etats-Unis)
  2. Osteria Francescana (Italie, 1er en 2016) >> Lire aussi Rencontre avec Massimo Bottura, à l'avant-garde de la cuisine italienne
  3. El Celler De Can Roca (Espagne)
  4. Mirazur (Menton, France)
  5. Central (Pérou) >> Lire aussi Au Central, plus grand restaurant du Pérou, la cuisine est un hommage au patrimoine naturel du pays
  6. Asador Etxebarri (Espagne)
  7. Gaggan (Thaïlande)
  8. Maido (Pérou)
  9. Mugaritz (Espagne)
  10. Steirereck (Autriche)

Le classement intégral est consultable via ce LIEN

The Jane, DR
The Jane © DR

Pour ce qui concerne les talents belges, notons que trois chefs belges peuvent s'enorgueillir de faire partie du top 100, à savoir à la 50e place, Hof Van Cleve de Peter Goossens, à la 61e, Hertog Jan et enfin l'anversois The Jane de Sergio Herman qui arrive 74e.

Le chef français Dominique Ansel, roi des "cronuts" (mélange de croissant et donut) et sa boulangerie de New York ont été récompensés dans la catégorie pâtisserie, succédant à un autre Français, Pierre Hermé./Para

ParaLe célèbre chef britannique Heston Blumenthal, ancien vainqueur du prix principal avec son restaurant The Fat Duck, a quant à lui reçu un prix pour l'ensemble de sa carrière.

Dirigé par le chef Daniel Humm, né en Suisse, le restaurant contemporain new-yorkais devance, dans l'ordre, le vainqueur de l'an dernier, l'italien de Modène Osteria Francescana, et le catalan espagnol El Celler De Can Roca.Le "50 best" est décerné depuis 2002 par un millier d'"experts indépendants" (chefs, journalistes spécialisés, propriétaires de restaurants...) qui notent leurs expériences des 18 derniers mois sous l'égide du magazine Restaurant du groupe de presse britannique William Reed.L'organisateur a découpé le monde en 26 régions, chacune d'entre elles comprenant un jury de 40 personnes qui sélectionne des établissements de sa zone.La légitimité de ce classement, parrainé par plusieurs marques, est régulièrement contestée, notamment par des chefs français qui l'accusent de complaisance et d'opacité. En réaction, ses détracteurs, français, mais aussi japonais et américains ont lancé en 2015 "La liste", classement des mille meilleures tables du monde.Bien que les critères et la méthode du "50 best" soient parfois critiquées, Eleven Madison Park est unanimement reconnu, depuis plusieurs années, comme "l'un des restaurants les plus influents au monde", selon l'expression du New York Times, qui lui a attribué sa note maximale, quatre étoiles. Il jouit également de trois étoiles au guide Michelin depuis 2012, année lors de laquelle il avait surpris en passant brusquement d'un seul à trois macarons.Le restaurant a annoncé qu'à compter du 11 avril, jusqu'au 9 juin, il servirait seulement un menu gastronomique unique, à 295 dollars, composé de 11 plats évoquant certaines des compositions les plus marquantes des onze années passées par Daniel Humm aux affaires.Le roi des 'cronuts' "Je suis ravi. Je suis si fier d'en être arrivé là. Quand j'ai commencé à cuisiner il y a 25 ans, jamais dans mes rêves les plus fous je n'aurais imaginé y parvenir", a déclaré, ému, le chef distingué notamment pour son menu de dîner inspiré par les richesses agricoles et traditions culinaires de New York.Son établissement avait déjà terminé dans le top 5 lors des quatre précédentes éditions.Arrivé aux commandes d'Eleven Madison Park en 2006, Daniel Humm l'a racheté en 2011, avec son collaborateur Will Guidara, à Danny Meyer, entrepreneur à succès de la restauration qui avait créé le restaurant en 1998.En 2012, il a ouvert un second restaurant, NoMad, dans le NoMad Hotel, situé à deux pas d'Eleven Madison Park, couronné par une étoile Michelin dès l'année suivante.Avec six restaurants chacun, La France, l'Espagne et les Etats-Unis sont les plus représentés dans le classement publié mercredi, où figurent des restaurants de 22 pays des cinq continents.Dans le top 10, on trouve, outre le trio de tête, des établissements de France, du Pérou, d'Espagne, de Thaïlande et d'Autriche.Voici le top 10 des meilleurs restaurants du monde selon the Restaurant Le Top 10 du classement 2017 est donc le suivant: Le classement intégral est consultable via ce LIEN Pour ce qui concerne les talents belges, notons que trois chefs belges peuvent s'enorgueillir de faire partie du top 100, à savoir à la 50e place, Hof Van Cleve de Peter Goossens, à la 61e, Hertog Jan et enfin l'anversois The Jane de Sergio Herman qui arrive 74e. Le chef français Dominique Ansel, roi des "cronuts" (mélange de croissant et donut) et sa boulangerie de New York ont été récompensés dans la catégorie pâtisserie, succédant à un autre Français, Pierre Hermé./ParaParaLe célèbre chef britannique Heston Blumenthal, ancien vainqueur du prix principal avec son restaurant The Fat Duck, a quant à lui reçu un prix pour l'ensemble de sa carrière.