Culinaria aura lieu pour la troisième année consécutive au "Key West", un entrepôt de 3.500 mètres carrés situé aux abords du canal de Bruxelles, à Anderlecht. Durant les quatre jours, vingt chefs, étoilés ou non, seront présents pour concocter en live des assiettes créées spécialement pour l'événement. L'objectif est toujours d'encourager l'interaction avec les convives.

Les tickets sont en vente sur le site internet de l'événement. Plusieurs "passeports" sont proposés, avec ou sans vins accordés, comprenant tous un tronc commun: un apéritif, une bière d'abbaye, cinq services, dont un dessert, une assiette de fromages, de l'eau et un café.

Sang-Hoon Degeimbre, fidèle du festival © Joëlle Rochette

On épinglera notamment le "Remember the first time: Volaille, petit gris, racines et condiment aillé" de Sang-Hoon Degeimbre ("L'air du temps"**), le "Tartare de betterave rouge maturée dans le foin, raifort, carpaccio de boeuf Holstein" de Bart de Pooter ("De pastorale"**) ou encore la "Banane au rhum 'la Favorite', crémeux de céleri rave, céleri vert croquant, meringue fumée aux noisettes" d'Isabelle Arpin ("Louise 345").

A l'avenir, les organisateurs ambitionnent de mettre en place plusieurs rencontres culinaires par an, plus intimes. Elles seront au nombre de douze en 2019. Culinaria proposera en outre une plate-forme digitale, partagera du contenu et diffusera de l'information sur le secteur culinaire.