Le jour du lancement des festivités, le dimanche 15 septembre, "Blend", un rassemblement de 20 bars des trois Régions, sera proposé de 15h00 à minuit à l'Hôtel de la Poste (Tour&Taxis). "Nous voulions faire plus, et nous ouvrir à tout le pays. Après tout, nos talents ne se trouvent pas qu'à Bruxelles, et en visitant les différents bars de Belgique, on s'en rend bien vite compte", a commenté Sophie Barrière, la cofondatrice de la Brussels Cocktail Week.

Une quarantaine de recettes de cocktails y seront proposés. Afin de souligner l'inventivité et la technicité de la scène cocktail belge, une compétition nationale du meilleur bartender et du meilleur cocktail s'invite comme nouveauté de l'année. Un jury composé de journalistes, influenceurs et photographes départagera les concurrents. Si les bars participants proposeront un cocktail à prix réduit chaque jour, certains restaurants afficheront également une offre de "food & cocktail pairing".

Ce sera le cas de "Isabelle Arpin", "San", "Rouge Tomate", "Bruneau by Maxime Maziers", "Bouchéry", "Brugmann" et "Brinz'I", qui rassembleront un chef et un barman le temps d'un menu. Autre particularité de cette édition: les barmaids, venant de divers pays d'Europe, seront mises en avant le temps d'une soirée, le 18 septembre, "le jour des Amazones". "Patronnes de bars, nous travaillons nous-mêmes dans un milieu principalement occupé par des hommes. C'est l'occasion de parler de ces femmes fortes, indépendantes et passionnées qui nous entourent", ont souligné les organisatrices. L'an dernier, l'événement avait rassemblé 8.000 visiteurs.