Quelque 300.000 litres de bière pauvre en alcool (moins de 3,5%) ont été vendus l'an dernier, indique la fédération des brasseurs belges. "C'est un énorme marché de croissance", affirme son porte-parole. Il admet que le marché belge à démarré moins rapidement qu'ailleurs.