Spécialité d'Afrique du Nord, ce plat servi généralement le vendredi a vu sa renommée dépasser les frontières du Maghreb. Algérie, Maroc et Tunisie revendiquaient jusque-là chacun être le berceau de ce plat à base de semoule ou de blé dur, accompagné de légumes, d'épices, de viande ou de poulet. Ils ont, semble-t-il, réussi à se mettre d'accord pour rentrer un dossier commun, afin de faire reconnaître le couscous comme patrimoine immatériel de l'humanité.
...