Il aura mis plus de trois ans à la concocter. Parti de son praliné baptisé lu-même Pietra, Pierre Hermé ravit les papilles des adorateurs de pâtes à tartiner grâce à cette nouvelle venue de luxe.

Trois années pour sublimer le goût fruité et suave de la noisette du Piémont caramélisée, grâce à la présence subtile du chocolat amer. Au final, celà donne une rencontre au sommet gustatif entre le moelleux de la crème et le grain du praliné.

Parce que comme le dit sit bien Pierre Hermé, "on ne badine pas avec la pâte à tartiner".

Plus d'infos sur www.pierreherme.com

A.W.

Il aura mis plus de trois ans à la concocter. Parti de son praliné baptisé lu-même Pietra, Pierre Hermé ravit les papilles des adorateurs de pâtes à tartiner grâce à cette nouvelle venue de luxe. Trois années pour sublimer le goût fruité et suave de la noisette du Piémont caramélisée, grâce à la présence subtile du chocolat amer. Au final, celà donne une rencontre au sommet gustatif entre le moelleux de la crème et le grain du praliné. Parce que comme le dit sit bien Pierre Hermé, "on ne badine pas avec la pâte à tartiner".Plus d'infos sur www.pierreherme.com A.W.