Il se raconte que c'est l'acteur qui aurait convaincu son ex de rester unis, si pas dans la vie, au moins pour ce qui concerne leur propriété varoise, à laquelle leurs enfants tiennent particulièrement. Pour être tout à fait complet, il faut toutefois préciser qu'avec son million de bouteilles vendues chaque année, le domaine n'a rien d'un caprice de star.
...

Il se raconte que c'est l'acteur qui aurait convaincu son ex de rester unis, si pas dans la vie, au moins pour ce qui concerne leur propriété varoise, à laquelle leurs enfants tiennent particulièrement. Pour être tout à fait complet, il faut toutefois préciser qu'avec son million de bouteilles vendues chaque année, le domaine n'a rien d'un caprice de star. Si la belle histoire qui l'entoure - les Brangelina s'y étaient carrément mariés - pèse peut-être dans son succès, c'est loin d'en être la seule raison. Sa production est ainsi écoulée dans quelque 80 pays, pour majorité aux Etats-Unis et en France. C'est que le vignoble, situé entre 150 et 500 mètres d'altitude et proposant un large panel géologique sur près de 600 hectares, a toujours eu à coeur de valoriser ses terroirs - y compris à une époque où le rosé n'était pas forcément en odeur de sainteté auprès des oenologues. En un mot comme en cent, c'est un investissement rentable. De même, quand LVMH acquiert des noms aussi illustres que les Châteaux d'Yquem et Cheval Blanc ou le Clos des Lambrays, en France, ou Cloudy Bay et Colgin Cellars, en dehors de l'Hexagone, il démontre sa volonté de s'offrir des fleurons du luxe tout en diversifiant son portefeuille. Ces caves mythiques étaient d'ailleurs récemment ouvertes au public, lors des Journées particulières au cours desquelles le groupe dévoile les coulisses de ses maisons les plus réputées. Mais outre le prestige, il sait que ces placements-là ne seront pas décotés sur le long terme. Pareil lorsque les frères Wertheimer, petits-fils et héritiers de Pierre Wertheimer, l'associé de Gabrielle Chanel, jettent leur dévolu sur les meilleurs saint-émilion ou margaux. Ou encore quand François Pinault, patron de Gucci, Saint Laurent, Alexander McQueen et Balenciaga, entre autres, achète des premiers grands crus classés d'anthologie. (Lire l'article La mode en bouteille sur ce sujet)Un business que connaît parfaitement Paul-François Vranken qui, bien que discret, fait office d'empereur du vin en Europe. Certes, le Belge n'a pas fait des cépages d'exception sa spécialité, mais en quarante ans, il a étendu son champ d'action à la Champagne, la Camargue, la Provence, au Portugal et à l'Angleterre.