Les bénéfices de la vente iront à la "elBullifoundation", créée par le cuisinier pour permettre à des chefs de venir s'exercer dès 2014 dans un nouveau restaurant consacré à la recherche de techniques culinaires et de saveurs inédites.

Chef à elBulli depuis 1987, Ferran Adrià est connu pour avoir rénové l'image de la gastronomie espagnole, jusqu'à en faire une cuisine avant-gardiste.

Il avait annoncé en 2010 qu'il rendait son tablier et renonçait aux trois étoiles Michelin qui ont récompensé une cuisine novatrice pour consacrer plus de temps à la création.

Le succès de son établissement de 50 places ne s'est jamais démenti, avec plus de deux millions de demandes de réservations par an pour 8.000 repas servis et la plupart des places attribuées par tirage au sort.

Les enchères à Hong Kong ont également vu l'acquisition de 445 lots de vin des caves du restaurant catalan pour plus de 1,4 million d'euros. Trois bouteilles de Romanée-Conti 1990 sont parties à plus de 56.000 euros.

Belga

Les bénéfices de la vente iront à la "elBullifoundation", créée par le cuisinier pour permettre à des chefs de venir s'exercer dès 2014 dans un nouveau restaurant consacré à la recherche de techniques culinaires et de saveurs inédites. Chef à elBulli depuis 1987, Ferran Adrià est connu pour avoir rénové l'image de la gastronomie espagnole, jusqu'à en faire une cuisine avant-gardiste. Il avait annoncé en 2010 qu'il rendait son tablier et renonçait aux trois étoiles Michelin qui ont récompensé une cuisine novatrice pour consacrer plus de temps à la création. Le succès de son établissement de 50 places ne s'est jamais démenti, avec plus de deux millions de demandes de réservations par an pour 8.000 repas servis et la plupart des places attribuées par tirage au sort. Les enchères à Hong Kong ont également vu l'acquisition de 445 lots de vin des caves du restaurant catalan pour plus de 1,4 million d'euros. Trois bouteilles de Romanée-Conti 1990 sont parties à plus de 56.000 euros. Belga