Surprise dans les rangs, cette année, c'est un traiteur qui remporta, ce mardi 5 octobre, le prestigieux prix. Stéphane Grulois a donc réussit, mieux que personne, la recette imposée d'un boudin de homard, façon Pierre Romeyer, la recette libre de filet de veau et le dessert libre, une composition chocolatée à base de chocolat Valrhona.

Peu avant les fêtes, l'étrangeté d'une telle récompense à un traiteur sera vite remplacée par le plaisir de trouver ici une bonne adresse où aller commander tous les repas de fêtes. Reste, que l'heureux homme oeuvre à Saint Symphorien et qu'il est fort à parier que seuls les montois voisins profiteront de l'aubaine. N'empêche, mes amis du coin vont être ravis quand ils apprendront la bonne nouvelle !

Quant aux autres, du moins les gourmets de Flandre ou en visite par exemple dans la belle citée brugeoise, ils pourront toujours aller se régaler chez Dimitri Moens, du restaurant Saint-Amour à Bruges, le lauréat de la deuxième place. Le 3e lauréat est, lui aussi, traiteur mais cette fois à Roeselare et se nomme Kristof De Croock.

Quant aux nombreux autres prix récompensant ces artisans ils auront été offerts par les Maîtres-Cuisiniers de Belgique via son président, Robert Van Duüren (un chèque de 2500 €) mais aussi par des marques drôlement bien avisées de soutenir la création de nos plus brillants talents culinaires via : le champagne Canard Duchêne, veste Clément, De Jaeger, Lobster Fish, La Route du Vin, Robot Coupe, Spadel, Unilever et bien sûr Valrhona.

Joëlle Rochette

Surprise dans les rangs, cette année, c'est un traiteur qui remporta, ce mardi 5 octobre, le prestigieux prix. Stéphane Grulois a donc réussit, mieux que personne, la recette imposée d'un boudin de homard, façon Pierre Romeyer, la recette libre de filet de veau et le dessert libre, une composition chocolatée à base de chocolat Valrhona. Peu avant les fêtes, l'étrangeté d'une telle récompense à un traiteur sera vite remplacée par le plaisir de trouver ici une bonne adresse où aller commander tous les repas de fêtes. Reste, que l'heureux homme oeuvre à Saint Symphorien et qu'il est fort à parier que seuls les montois voisins profiteront de l'aubaine. N'empêche, mes amis du coin vont être ravis quand ils apprendront la bonne nouvelle ! Quant aux autres, du moins les gourmets de Flandre ou en visite par exemple dans la belle citée brugeoise, ils pourront toujours aller se régaler chez Dimitri Moens, du restaurant Saint-Amour à Bruges, le lauréat de la deuxième place. Le 3e lauréat est, lui aussi, traiteur mais cette fois à Roeselare et se nomme Kristof De Croock. Quant aux nombreux autres prix récompensant ces artisans ils auront été offerts par les Maîtres-Cuisiniers de Belgique via son président, Robert Van Duüren (un chèque de 2500 €) mais aussi par des marques drôlement bien avisées de soutenir la création de nos plus brillants talents culinaires via : le champagne Canard Duchêne, veste Clément, De Jaeger, Lobster Fish, La Route du Vin, Robot Coupe, Spadel, Unilever et bien sûr Valrhona. Joëlle Rochette