Jusqu'il y a peu, la fédération n'accueillait en son sein que les brasseurs établis depuis plusieurs années et produisant au minimum 3.000 hectolitres annuels. Avec l'augmentation du nombre de brasseries ces dernières années, la fédération a assoupli ces critères. D'une petite septantaine fin 2018, ils sont aujourd'hui plus de cent.

La Fédération a d'ailleurs voulu mettre en avant cet élargissement en présentant son événement annuel sous la thématique des "jeunes brasseries".

Le déroulement des festivités reste lui inchangé avec la bénédiction de la bière en la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule vendredi en début d'après-midi et l'intronisation par la Chevalerie du Fourquet de ses nouveaux membres d'honneur, soit des personnalités ayant contribué au rayonnement du secteur brassicole.

Les brasseurs commenceront eux à actionner leurs pompes dès 18h00 vendredi et jusqu'à dimanche soir. Quelque 60.000 visiteurs sont attendus dont une majorité d'étrangers