Après les Etats-Unis et avant Paris, les artisans de chez Hermès avaient élu domicile à Bruxelles pour présenter leur époustouflant savoir-faire. Les différents métiers étaient ainsi représentés (maroquinerie, sellerie, horlogerie, confectionneur de chemises ou de cravates, imprimeur sur soie, etc.) et reproduisaient leurs gestes du quotidien devant les yeux ébaillis d'un public conquis. Il faut dire que percer le mystère de la célèbre maison a quelque chose de magique: les ateliers ne sont, en effet, jamais ouverts aux particuliers. Jusqu'à la toute fin de l'exposition, les artisans ont fait preuve d'une patience à toute épreuve et n'ont jamais semblé lassés de répondre aux multiples questions des nombreux amateurs présents.

Ce qui est certain, c'est qu'après avoir vu la complexité du processus de production des différentes pièces ciglées Hermès, on comprend mieux l'exclusivité associée à ces produits de grand luxe. Pas de pitié donc pour les "Khelly" contrefaits en plastique qui sentent le pétrole, ni pour les cravates étiquetées "Hermèss" vendues à la sauvette!

Prochain arrêt du Festival des métiers Hermès: Paris. Plus d'info sur le site Internet de la maison de mode française.

Sophie Ismail
Photos: Alerte à Liège.

Après les Etats-Unis et avant Paris, les artisans de chez Hermès avaient élu domicile à Bruxelles pour présenter leur époustouflant savoir-faire. Les différents métiers étaient ainsi représentés (maroquinerie, sellerie, horlogerie, confectionneur de chemises ou de cravates, imprimeur sur soie, etc.) et reproduisaient leurs gestes du quotidien devant les yeux ébaillis d'un public conquis. Il faut dire que percer le mystère de la célèbre maison a quelque chose de magique: les ateliers ne sont, en effet, jamais ouverts aux particuliers. Jusqu'à la toute fin de l'exposition, les artisans ont fait preuve d'une patience à toute épreuve et n'ont jamais semblé lassés de répondre aux multiples questions des nombreux amateurs présents. Ce qui est certain, c'est qu'après avoir vu la complexité du processus de production des différentes pièces ciglées Hermès, on comprend mieux l'exclusivité associée à ces produits de grand luxe. Pas de pitié donc pour les "Khelly" contrefaits en plastique qui sentent le pétrole, ni pour les cravates étiquetées "Hermèss" vendues à la sauvette! Prochain arrêt du Festival des métiers Hermès: Paris. Plus d'info sur le site Internet de la maison de mode française. Sophie IsmailPhotos: Alerte à Liège.