MES FILLES

" Sienna et Jodie, ma grande a 3 ans et ma petite est née en juin. Elles sont pour moi le plus beau spectacle de ma vie. Les renifler, les manger, les regarder grandir, c'est magique. C'est fou le rôle de maman que je me suis décou-verte... Je travaille beaucoup, je ne peux pas tout mettre entre parenthèses, d'ailleurs ce n'est pas mon tempérament, mais j'ai besoin de passer du temps de qualité avec mes enfants, quand je suis avec elles, je le suis vraiment. "
...

" Sienna et Jodie, ma grande a 3 ans et ma petite est née en juin. Elles sont pour moi le plus beau spectacle de ma vie. Les renifler, les manger, les regarder grandir, c'est magique. C'est fou le rôle de maman que je me suis décou-verte... Je travaille beaucoup, je ne peux pas tout mettre entre parenthèses, d'ailleurs ce n'est pas mon tempérament, mais j'ai besoin de passer du temps de qualité avec mes enfants, quand je suis avec elles, je le suis vraiment. "" En ambassadeur récurrent de Nespresso, c'est un coup de génie, d'autant qu'il est plus qu'un simple mannequin, il est vraiment impliqué dans la marque et puis il a de l'humour, le beau mec avec de l'autodérision... ce serait plutôt pas mal qu'il s'affiche un jour avec mon porte travel mug, déjà que Sharon Stone sur une plage de Malibu avait le Clio, mon sac iconique - si George peut prendre la suite, je ne dis pas non. "" Ce que j'aime dans une collaboration, c'est le partage des univers, quand on apprend vachement des autres. J'étais honorée que Nespresso me la propose, je ne voulais pas faire un sac pour transporter une machine si mini soit-elle, personne n'en transporte ! Je ne voulais pas non plus d'un porte travel mug classique et je rêvais d'une sangle en tissu. Elle a un côté chic mais ne fait pas ethnique, cela ne me ressemblerait pas. Je ne fais jamais de franges, ce n'est pas mon univers. Les détails de couleurs et la matière se mêlent bien et apportent une vraie valeur ajoutée au travel mug. On a réfléchi : devait-il être féminin ou non ? Je trouvais qu'il fallait y aller, j'assume son côté féminin. "" Je suis très attirée par le cinéma, c'est le métier que j'aurais aimé faire. Donc par rapport à cette passion cinéphile, quand on photographie la collection, c'est un peu ma récompense. Cette saison, c'était la première fois que l'on shootait en studio, au flash pour mettre l'accent sur les matières. Cet hiver me ressemble, j'aime le vernis, le tressage, le nubuck, les formes. "" Je suis tellement contente d'avoir ouvert ma boutique à Anvers. Quand j'ai créé la marque il y a six ans, je savais que je voulais en faire mon métier. Et ce flagship est la cerise sur le gâteau, pouvoir exprimer qui je suis, créer mon univers, j'avais très peur d'avoir un "magasin de sacs"... On a travaillé avec Lionel Jadot, je voulais un endroit où l'on se sente bien. Cela a été un beau challenge. J'espère qu'on pourra en ouvrir d'autres, je me verrais bien à Paris. "