Ce n'est pas la première fois et certainement pas la dernière que les séries TV nous font miroiter des appartements incroyables censés être loués par des personnages qui ne sont pas CEO ou issus du clan des Gossip Girls.

On se souvient encore de Friends, par exemple. Mais là où Friends confirmait qu'il fallait des colocataires pour s'en sortir financièrement, Sex and the City a fait rêver toute une génération de femmes seules. Mais las, l'illusion est désormais chiffrée: cet appartement de l'Upper East Side vient d'être estimé par un agent immobilier sur base de sa structure intérieure. Il vaudrait la modique somme de 2800 dollars par mois.

Elle avait beau décrier ce quartier, Carrie la freelance vivrait certainement à Brooklyn dans la vie réelle. Si elle a de la chance...

VS.

Ce n'est pas la première fois et certainement pas la dernière que les séries TV nous font miroiter des appartements incroyables censés être loués par des personnages qui ne sont pas CEO ou issus du clan des Gossip Girls.On se souvient encore de Friends, par exemple. Mais là où Friends confirmait qu'il fallait des colocataires pour s'en sortir financièrement, Sex and the City a fait rêver toute une génération de femmes seules. Mais las, l'illusion est désormais chiffrée: cet appartement de l'Upper East Side vient d'être estimé par un agent immobilier sur base de sa structure intérieure. Il vaudrait la modique somme de 2800 dollars par mois.Elle avait beau décrier ce quartier, Carrie la freelance vivrait certainement à Brooklyn dans la vie réelle. Si elle a de la chance...VS.