Lady Gaga, Usher, Justin Timberlake, Jennifer Hudson et Serena Williams sont morts... virtuellement. L'idée est née au sein de l'association co-fondée par Alicia Keys Keep a Child Alive. Cette campagne intitulée Digital Life Sacrifice propose aux célébrités de "mourir" sur les réseaux sociaux, c'est-à-dire d'arrêter de communiquer. Elle en appelle à la générosité des fans: leur idole "rescussitera" dès qu'1 million de dollars seront récoltés. L'ensemble des dons sera reversé à l'association, qui vient en aide aux familles touchées par le VIH en Afrique et en Inde.

Même si les stars ne versent pas d'argent directement, l'opération pourrait avoir un fort retentissement: Lady Gaga est suivie par plus de 7 millions de personnes sur Twitter.

Jennifer Delatre

Lady Gaga, Usher, Justin Timberlake, Jennifer Hudson et Serena Williams sont morts... virtuellement. L'idée est née au sein de l'association co-fondée par Alicia Keys Keep a Child Alive. Cette campagne intitulée Digital Life Sacrifice propose aux célébrités de "mourir" sur les réseaux sociaux, c'est-à-dire d'arrêter de communiquer. Elle en appelle à la générosité des fans: leur idole "rescussitera" dès qu'1 million de dollars seront récoltés. L'ensemble des dons sera reversé à l'association, qui vient en aide aux familles touchées par le VIH en Afrique et en Inde. Même si les stars ne versent pas d'argent directement, l'opération pourrait avoir un fort retentissement: Lady Gaga est suivie par plus de 7 millions de personnes sur Twitter. Jennifer Delatre