...

A chaque visite de proches venant de l'étranger, certains ont pris l'habitude de proposer un tour de Bruges, tout comme celles et ceux qui souhaitent s'extirper de leur paysage commercial habituel optent souvent pour une virée shopping à Anvers. Cet été, nous recommandons aux uns et aux autres de mettre le cap sur Gand ! L'ancienne capitale des Comtes de Flandre dispose aussi de jolis canaux, d'un patrimoine historique époustouflant et d'une flopée de boutiques. Nos musts pour juillet et août ? L'expo Hide & Seek, du designer néerlandais Maarten Baas, au Design Museum, jusqu'au 30 septembre, et les Gentse Feesten, festival multiculturel assurant dix jours et dix nuits de folie, du 13 au 22 juillet.www.designmuseumgent.be Encore faut-il s'entendre sur le terme lorsque l'on parle de maquillage : l'idée, ici, n'est pas de se limiter à une unique couleur au sens strict mais plutôt de jongler avec un camaïeu de nuances et de textures, que ce soit sur les yeux, les lèvres et même les ongles. Ainsi, en partant d'un vieux rose soutenu, on peut varier entre le rose poudré pour apporter un brin de lumière au coin de l'oeil et le brun foncé - même en mascara - pour souligner le regard plus doucement qu'avec du noir. Il n'est pas interdit non plus d'utiliser une touche d'or en top coat. En prime, on allège son vanity des vacances."La véritable histoire de la nourriture, de la préhistoire au kebab", sous-titre le passionnant livre Bouffes bluffantes. Son auteur y raconte, non sans un filet d'humour, la longue aventure de la nourriture à coups d'anecdotes et de vérités méconnues, expliquant notamment comment la peste noire a donné naissance à la gastronomie européenne moderne, pourquoi les épices ont un jour failli disparaître de nos plats, l'apparition de la "cuisine régionale" prospérant grâce au... tourisme, ou encore la manière dont l'humble et timide camembert est devenu le fromage préféré de nos amis Français (ils sont forts, ces Normands). Même pas peur d'utiliser une expression trop cuite : on se régale !Bouffes bluffantes, par Nicolas Kayser-Bril, Nouriturfu, 117 pages. Selon le rapport Pinterest sorti au printemps et annonçant les tendances de l'été 18, les soirées dédiées à l'observation des étoiles seraient en plein boom, avec une augmentation de 192 % d'occurrences sur ce site, depuis janvier dernier. Une manière de renouer avec la nature, d'y conter fleurette ou simplement de profiter d'un bon moment au grand air... A noter dans l'agenda cosmique : le 27 juillet, pour tenter de voir l'éclipse totale de Lune, et le 9 août, pour assister à la Nuit des étoiles, à l'Euro Space Center de Redu. Au programme : la construction de cadrans solaires, un quiz spatial pour gagner un télescope, des séances commentées dans le planétarium et évidemment une contemplation des astres, le nez en l'air... si la météo le permet.www.eurospacecenter.be