...

Sus au mitraillage ! Fini les dossiers de trois mille photos après deux jours en Baie de Somme. On ressort son vieil appareil argentique, pour un résultat peut-être plus aléatoire, mais nettement mieux maîtrisé en quantité, et doté d'un indéniable cachet. Sans oublier la surprise de découvrir les clichés développés, petit plaisir désuet que l'on s'offre une fois rentrés.Pourquoi la Suisse ? Parce que ses eaux sont propres, évidemment ! Blague à part, les berges du lac de Zurich sont parcourues de plusieurs zones de baignade hautement recommandables, tout comme les nombreux bains publics en plein air, certains offrant une appréciable vue sur les Alpes. Le 18 août aura lieu le Limmatschwimmen, événement couru des locaux comme des touristes, qui voit des hordes de nageurs descendre une portion de la rivière traversant le centre-ville, la Limmat. Pour les plus motivés, on notera aussi l'Ironman suisse : 3,8 kilomètres de nage, 180,2 à vélo, puis un marathon pour terminer en beauté. L'épreuve étant fixée au 29 juillet, il est temps de commencer à s'entraîner.Comment joindre l'utile (ramasser des déchets pour rendre notre jolie terre plus propre) à l'agréable (courir pour éliminer les glaces ingurgitées en terrasse) ? Grâce au plogging, pardi ! Ce footing green, originaire de Suède, fait petit à petit des émules en Belgique (entre autres : www.facebook.com/ploggingbruxelles). Et plus on ramasse d'ordures, plus on fait travailler les muscles...... par des sneakers Tommy Hilfiger, ouvertes à l'arrière. Un accessoire hybride qui rejoindra les Crocs à plates-formes de Balenciaga et les sandales Teva fourrées en collaboration avec UGG, au rayon des objets fashion non identifiés. L'histoire nous dira si ces drôles de baskets seront autorisées en bord de piscine.